5
Enemigo

par chris936 le dim. 5 août 2012 Staff

Enemigo raconte donc, pour l'essentiel, l'histoire de Kenichi, ancien commando du Vietnam, parti secourir son frère, héritier d'un grand groupe industriel qui s'est fait enlever dans les denses forêts du Nascencio.
C'est donc à une mission de sauvetage en forêt qu'est consacrée la majeure partie des 270 pages de cet unique volume d'Enemigo.

Le résultat est assez mitigé. Malgré tout ce qu'il se passe (coups de feu, égorgements, infiltrations, etc.), l'impression de dynamisme qui se dégage de cette oeuvre est assez légère, pour ne pas dire inexistante. Un récit de ce genre aurait dû être bien plus animé, surtout dans les (nombreux) passages censés être plus actifs.
Une autre chose est assez dérangeante : Kenichi et ses alliés sont à ce points redoutables qu'ils tournent en ridicule tous les soldats ennemis (à côté d'eux, Rambo passerait pour un enfant de choeur). Ainsi, une secrétaire de bureau et un journaliste parviennent sans mal à décimer de front plusieurs dizaines de soldats bien entraînés (et qui, eux, n'ont manifestement pas passé leurs dernières années dans le confort de la société moderne). Anciens du Vietnam ou pas, on a quand même un peu de mal à se laisser convaincre...
De même, emmener un chien dans une mission d'infiltration où la discrétion est de rigueur peut prêter à sourire, surtout lorsqu'on voit ce chien longer les parois étroite d'une montagne aux côtés de Kenichi et les autres.

On ne s'ennuie pourtant pas trop à la lecture d'Enemigo. Certains passages sont évidemment assez réussis, mais il manque à ce titre crédibilité et dynamisme pour qu'il puisse prétendre valoir le détour.

En bref

5
Enemigo
chris936 Suivre chris936 Toutes ses critiques (731)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire