7
Les Chevaliers de l'Horoscope

par chris936 le sam. 7 avril 2012 Staff

Comme vous l'aurez compris à la simple lecture du titre de ce manga, Les Chevaliers de l'Horoscope sont une parodie du célèbrissime Saint Seiya/Les Chevaliers du Zodiaque.

Ce premier tome reprend l'histoire de base jusqu'à la fin du combat contre le Phénix et ses Chevaliers Noirs. Bien sûr, si l'histoire d'origine est plus ou moins suivie dans les grandes lignes, les faits sont présentés d'une manière qui, elle, est bien différente... pour le plus grand plaisir de nos zygomatiques, car il faut reconnaître que tout cela est assez amusant, du moins pour celui qui connaît suffisamment bien Saint Seiya. Pour vous en convaincre, il vous suffira, par exemple, de feuilleter les quelques premières pages de ce manga afin de voir comment se conclut le combat pour l'armure de Pégase...
Les personnages sont, eux aussi, à la fois proches et éloignés de Seiya et ses amis. Ainsi, Sellas (version parodiée de Seiya) est ici un loser stupide et faiblard alors que Xun (que nous connaissions davantage sous le nom de Shun) est bien évidemment représenté sous les traits d'un homosexuel. Comme on le constate, certaines choses sont un peu faciles, mais d'un autre côté, l'auteur pouvait difficilement passer à côté.

Autre chose assez amusante : on trouvera dans ce manga pas mal de références à d'autres oeuvres de toutes sortes. Elles ne sont pas excessivement nombreuses, ce qui est tant mieux, mais on trouvera donc des allusions aux X-Men, à Dragon Ball ou encore à un certain film de Dreamworks.

Certains l'auront peut-être remarqué, mais ce titre était déjà sorti il y a quelques années chez Akileos, qui l'avait stoppé dès son 2ème volume.
Y a-t-il une quelconque différence entre cette version-ci et celle d'Akileos ? Eh bien, il y en a même suffisamment pour envisager un achat alors même que l'on possédait la 1ère édition. Outre une couverture différente et un meilleur logo, on notera une nouvelle traduction (sans doute un peu améliorée et surtout moins vulgaire), mais aussi 2 autres choses fort bienvenues.
La première, c'est que la totalité de planches (oui, absolument toutes !) a été retravaillée par l'auteur, qui y a ajouté des trames. L'effet est radical : la lecture est incroyablement plus plaisante dans ces conditions.
Le second apport important est l'ajout d'une nouvelle histoire en fin de tome, dans laquelle nous découvrons dans quelles conditions les Chevaliers de Bronze ont subi leur entraînement. Cette histoire contient d'ailleurs probablement certains des passages les plus drôles de ce volume 1 (qui aurait d'ailleurs vu sa note grimper d'1 point supplémentaire si tout le tome avait été de ce niveau).

Bref, voici donc une très agréable surprise (destinée, répétons-le, à ceux qui connaissent déjà Saint Seiya). On ne peut qu'espérer que la suite de l'histoire soit tout aussi amusante, car on en redemande. Bien sûr, encore faut-il être adepte de ce genre de parodie...

En bref

7
Les Chevaliers de l'Horoscope
chris936 Suivre chris936 Toutes ses critiques (731)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire