5
Yozakura Quartet

par ivan isaak le dim. 11 mars 2012 Staff

Après un premier volume peu convaincant, Suzuhito Yasuda réussit à accroitre un peu l'intérêt du lecteur dans ce second tome de Yozakura Quartet. Mais le chemin est encore long avant de parler de titre à suivre...

Assez décousu, le tome d'ouverture manquait clairement de cohérence et la lecture était finalement loin d'être fluide. Si cela s'avère être un peu mieux dans ce second tome, on ne peut s'empêcher d'avoir l'impression que l'on assiste à un deuxième volume d'introduction, plusieurs éléments clés étant enfin quelque peu présentés. Mais l'ensemble demeure beaucoup trop confus pour emporter l'adhésion, et on se demande vraiment si l'auteur va réussir à nous faire lire un tome possédant une certaine continuité par la suite. Car s'il lui a fallut 6 mois pour réaliser celui-ci, c'est plutôt décourageant.

Alors oui, il y a quelques bons points. Si le graphisme est toujours un peu pauvre, notamment concernant les décors souvent inexistants, Akina est finalement loin d'être un humain normal, nos gentils yokais ne sont pas là par hasard et la ville de Sakura a une raison d'être peu banale. Il va désormais falloir assurer une certaine cohérence à tout ceci, en jouant intelligemment sur les diverses connexions possibles.

Pas beaucoup plus convaincant que le précédent volume, ce tome 2 de Yozakura Quartet a le mérite d'apporter quelques éléments intéressants pour la suite, s'ils sont bien exploités. Les carences sont nombreuses, mais quelques idées pourraient rapidement les faire passer au second plan. A suivre...

En bref

5
Yozakura Quartet
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire