5
Gakuen Ouji - Playboy Academy

par opaline le ven. 8 juil. 2011 Staff

Gakuen Ouji ou comment des jeunes filles de bonne famille se transforment en furie au contact de la gent masculine!

On entre rapidement dans le vif du sujet et les personnages sont assez vite expédiés tout comme le contexte. Les personnages sont stéréotypés et l'on comprend assez vite qu'il faut prendre l'histoire au second degré au risque de trouver l'ensemble de très mauvais goût.

Malgré ce côté exagéré on a tout de même du mal à trouver où voudrait en venir réellement l'auteur. En effet, le synopsis : des beaux gosses et une fille banale cherchant à se faire oublier, cela pourrait faire penser à Hana Yori Dango ; mais là s'arrête la comparaison. On est loin de la dénonciation de thème de société mais plutôt dans le voyeurisme et la satisfaction des fantasmes féminins.

Car il faut bien le dire, c'est surtout la domination des femmes sur le « sexe fort » et l'assouvissement de pulsion sexuelle qui sont le point d'orgue du titre. Il n'y a pas trop à réfléchir donc et même si l'on peut trouver un semblant de moral, ce n'est clairement pas le sujet présenté ici.

Ce titre ne s'adresse donc pas aux plus jeunes et ne s'adressera pas non plus aux lectrices cherchant un titre élaboré et ayant un minimum de réflexion.

Quant au graphisme il sert plutôt bien le côté sexy du manga mais s'avère tout de même parfois maladroit.

En bref, un premier volume qui ne parlera pas à toutes mais qui ravira les lectrices avides de scènes olé olé et légères, ne recherchant pas un véritable « approfondissement » au récit.

En bref

5
Gakuen Ouji - Playboy Academy
opaline Suivre opaline Toutes ses critiques (800)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire