6
Les Années Douces

par ivan isaak le jeu. 28 avril 2011 Staff

Tsukiko et le maitre se rencontrent de temps en temps, par hasard ou en se donnant rendez-vous. Alors que la célibataire trentenaire commence à ressentir plus qu’un simple sentiment amical, le maitre semble toujours indifférent…

Alors que Kojima se fait insistant auprès d’elle et lui propose notamment de partir en voyage tous les deux, Tsukiko se rend compte que s’il y a bien une personne avec laquelle elle aimerait partir en voyage, c’est bien le maitre plutôt que Kojima… Après une soirée arrosée, elle avoue ses sentiments et propose elle-même au maitre de partir, peu importe où. Finalement, subitement, c’est le maitre qui invite Tsukiko à un petit séjour sur une île où il souhaite absolument se rendre…

C’est donc avec ce second tome que se termine Les Années douces, l’adaptation du roman d’Hiromi Kawakami par Jiro Taniguchi. Plus constant que le premier tome et plus intéressant dans son déroulement, avec une relation qui s’approfondit entre nos deux héros, Jiro Taniguchi montre subtilement la naissance du sentiment amoureux entre ces deux êtres que beaucoup oppose. Très ancrées dans la réalité, ces scènes sont malheureusement coupées par un chapitre plus « fantastique », qui ne fait pas forte impression et casse un peu le rythme posé depuis le début du titre. Même chose pour les deux derniers chapitres, sur un souvenir d’enfance de Tsukiko, qui laisse une impression de « hors-sujet » et qui clôt le titre sur une fausse note, alors que ce tome offrait réellement d’excellents moments de lecture et d’émotions. A noter qu’un entretien entre Taniguchi et Kawakami est disponible en fin de tome.

S’il est très loin d’être le meilleur Taniguchi paru en France, Les années douces possèdent d’excellents moments dans ce dernier volume. On regrettera quelques passages, qui dénotent dans l’ambiance générale, même si cela reste grandement à l’appréciation personnelle du lecteur. Un bon volume qui clôt une courte série sympathique.

En bref

6
Les Années Douces
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire