7
Broken Blade

par ivan isaak le mar. 11 janv. 2011 Staff

Voulant porter secours aux habitants de son village, notamment son frère, Lygatt se retrouve prisonnier des hommes d’Athnès, avec son Delphin…

Le capitaine Narvi et le général Bald se portent au secours de Lygatt, prisonnier de Bhorcys et des hommes d’Athnès. Sur le chemin du retour, alors que le Delphin doit recharger ses batteries, les troupes du capitaine Narvi tombent sur une escouade d’Athnès, qui engage le combat. L’attaque surprise fait son effet et les hommes de Kreeshna sont en mauvaise posture…

Yunosuke Yoshinaga poursuit donc la guerre entre Athnès et Kresshna dans ce 7ème volume de Broken Blade. Et comme depuis le début de la série, la lecture de ce volume nous amène aux mêmes conclusions que celle des volumes précédents : avec un contenu passionnant et un récit qui semble maitrisé, l’auteur immerge totalement le lecteur dans son œuvre. Mais le gros défaut du titre, récurrent, est toujours présent : des scènes de combats entre méchas très difficiles à suivre. Toujours aussi brouillonnes, ces dernières nuisent grandement à la lecture, d’autant qu’elles sont une nouvelle fois très présentes. Et c’est d’autant plus dommage que le style graphique de Yoshinaga est très bon, tant dans le chara-design de ses personnages, dans les expressions faciales (la folie dans les yeux de Gilg par exemple) que dans les décors. Reste ce gros point faible qui, s’il était corrigé, pourrait bien faire de Broken Blade un titre indispensable. A noter que ce tome comporte 180 pages et non 160, comme précédemment.

Intrigue intéressante, personnages charismatiques, rebondissements, action endiablée, le titre est bourré de qualité. Même s’il n’est pas rédhibitoire en soit, le manque de lisibilité des combats plombent grandement la série. Broken Blade reste tout de même une très bonne pioche dans son genre.

En bref

7
Broken Blade
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire