6
Black Bird

par chris936 le lun. 10 janv. 2011 Staff

Les vassaux de Kyô, les 8 Grands Tengu, sont venus le rejoindre. C'est surtout sur l'un d'entre eux que l'attention sera concentrée pendant une bonne partie de ce tome : Sôjô, le grand frère de Kyô, à qui ce dernier à réussi à prendre la place de chef du clan.
À nouveau, Misao se fera piéger après s'être fait appâter par la promesse de retrouver les souvenirs de son enfance avec Kyô, époque dont elle n'arrive curieusement plus à se rappeler.

La répétitivité relative du tome 1 a en grande partie disparu. L'apparition des 8 Grands Tengu y est évidemment pour beaucoup. Le personnage de Sôjô est assez intéressant et met Kyô dans une position bien délicate.
Misao continue à douter des bonnes intentions de celui qui passe pourtant son temps à veiller sur elle. Espérons que cela ne durera pas, car ça pourrait vite devenir assez lourd.
Certains comportements des personnages sont assez peu naturels et agacent plus qu'autre chose. Pourquoi diable Kyô n'arrête-t-il pas de lécher Misao un peu partout ? Nous savions déjà que cela avait un effet curatif, mais est-ce également là le seul moyen de retirer un peu de glace restée sur le coin de sa bouche, par exemple ?

Quelques défauts sont donc gommés, au moins partiellement, mais d'autres subsistent ou apparaissent. Il s'agit toutefois d'un manga possédant certaines qualités et qui reste plutôt agréable à lire.

En bref

6
Black Bird
chris936 Suivre chris936 Toutes ses critiques (731)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire