9
Dragon Ball

par chris936 le ven. 27 févr. 2009 Staff

Après quelques petits reports, la fameuse édition "Perfect" de Dragon Ball est enfin arrivée aux éditions Glénat.
Mais est-elle réellement à la hauteur de l'attente des nombreux fans de la série?

Le résumé de l'histoire me paraissant ici parfaitement inutile, je m'attarderai uniquement sur l'édition en elle-même.

D'abord, la couverture. Elle comporte une très jolie illustration inédite que Toriyama a dessinée spécialement pour cette nouvelle édition. Vernis sélectif sur les personnages et arrière-plan rouge vif. Personnellement, j'aime beaucoup.
Une frise se dessinant sur les tranches des 34 volumes qui composeront la série est également présente. Dans "seulement" 6 ans, quand tous les tomes seront sortis si tout va bien, on aura donc un très joli dessin.

Ensuite, on ouvre le manga : comme il fallait s'y attendre, les commentaires de l'auteur sur le rabat de la jaquette ont disparu. Ca reste tout de même un peu dommage car c'est quelque chose qui a son charme et qui permet d'apprendre pas mal de trucs.

Puis, enfin, l'histoire commence...et tout en couleurs, s'il vous plaît! De ce côté-là, on est servi : c'est pas moins de 3 chapitres qui sont colorisés (soit environ 60 pages), ce qui représente quand même plus du 1/4 de ce manga de 220 pages. De quoi redécouvrir le manga sous un tout autre angle.

Autre point important : la traduction. Elle a été intégralement refaite...par le même traducteur que celui qui avait fait l'édition en coffrets. N'ayant pas du tout aimé son travail pour l'édition précédente, j'ai été fort déçu de voir que c'était cette même personne qui traduisait l'édition Perfect.
Mais à ma grande surprise, le travail est cette fois beaucoup mieux fait. A titre d'exemples, on citera la disparition des suffixes japonais ("san", "kun", "sama", etc.) ou encore le changement de nom de Pooal (Plume, pour les intimes) qui est devenu Puerh, ce qui colle bien plus avec la signification de son nom qui désigne une sorte de thé. Du coup, on peut mieux comprendre sa rivalité avec Oolong, dont le nom est aussi une variété de thé. Même si on a le temps avant de les voir arriver, j'espère que les membres du Commando Ginyu auront aussi droit à un petit changement de nom dans ce style (c'était tout simplement catastrophique dans l'édition coffrets).
On a donc un beau manga bien traduit (pour l'instant, en tout cas) et avec énormément de notes explicatives en bas des cases. Ces notes sont encore plus nombreuses que dans les coffrets même si certaines ont disparu en chemin ou sont toujours manquantes. Ceux qui ne connaissent pas Saiyuki, dont est inspiré Dragon Ball, en apprendront pas mal puisque certaines notes relèvent des points communs entre les 2 histoires. Très bonne initiative.

L'impression est d'excellente qualité : rien à voir avec les coffrets, encore une fois. Pour rappel, ces derniers étaient souvent bien trop foncés puisque les pages en couleurs dans l'édition Perfect étaient en noir et blanc dans les coffrets, ce qui fait qu'on ne distinguait plus rien tellement tout était devenu foncé (quand on fait ce genre de choses, on veille au moins à éclaircir un peu le tout).
Tout est ici bien plus lisible et bien plus aéré puisque le format est plus grand (c'est du 21 x 15 cm). Un vrai plaisir.

L'édition Perfect semble donc bien mériter son nom et s'avère quasiment indispensable pour les fans, même si ceux-ci ont déjà l'une des précédentes éditions, tellement cette nouvelle édition apporte de nouveautés et d'améliorations.
Les seuls bémols qui pourront rebuter certains lecteurs sont le temps qu'il faudra avant de voir sortir le dernier tome (comme je l'ai dit au début, nous voilà quand même partis pour plusieurs années), et le prix. Le manga coûte 10,55€. Même si le rapport qualité/prix est excellent (croyez-moi, il vaut ce prix, surtout si on compare avec les Panini qui coûtent la même chose sans avoir de pages couleurs et dont le papier est de moindre qualité) mais ça reste bien plus cher qu'un manga "standard".
Mais bon, pour une magnifique édition de Dragon Ball, on peut bien faire ça, non?

En bref

9
Dragon Ball
chris936 Suivre chris936 Toutes ses critiques (731)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire