8
M×Zero

par Den d Ice le jeu. 5 juin 2008 Staff

Une plus forte mise en avant de l’aspect « comédie romantique ». L’introduction du nouveau personnage féminin, Naomi Mizuki est explosive. Une demoiselle à fort caractère, en opposition avec la douce Aika, mais complémentaire.
Taiga est entraîné dans des situations rocambolesques pour notre plus grand bonheur. On notera l’apparition d’un nouvel élément fort sympathique, qui va aider notre héros à s’enfoncer toujours plus dans le mensonge vis-à-vis de ses pairs. En fin de volume, l’auteur pimente son récit en élaborant un tournoi de magie où l’action et la malice seront de mise.

Un très bon volume où l’on rie avec plaisir, grâce aux mimiques de nos héros. Les idées ne sont pas révolutionnaires, mais le graphisme et la construction du récit font que l’on est vite absorbé par cette lecture qui n’a qu’une seule prétention : vous divertir.

En bref

8
M×Zero
Den d Ice Suivre Den d Ice Toutes ses critiques (870)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire