6
Mashimaro

par damss le dim. 13 avril 2008 Staff

Mashimaro est un manhwa atypique !

Tout d'abord, son format 18.5x25 cm et son édition colorisée avec en prime une couverture cartonnée, font qu'on peut le situer à mi-chemin entre la BD franco-belge et coréenne. Le sens de lecture étant de gauche à droite.

De plus, l'ensemble étant une succession de petites histoires drôles sans paroles fait que ce manhwa se démarque de tout ce qu'a pu jusqu'à présent éditer Tokébi.

Les traits des dessins sont simples mais efficaces. L'auteur met l'accent en priorité sur les sentiments des personnages, même s'ils sont exprimés de la manière la plus simpliste possible. Le décor est lui aussi très léger et n'est dessiné que lorsque cela est nécessaire afin de poser l'histoire.

L'humour quand à lui est particulier. L'absence de paroles nous oriente sur du comique de situation, la plupart du temps accru par les différentes expressions des protagonistes.

On a l'impression de voir un cartoon américain. Le lapin blanc, héros de notre manhwa n'est pas sans rappeler certains de ses homologues français ou américain.

Même si parfois l'humour est peu gras, ce qui ne déplaira pas à certains j'en suis sûr, les différentes histoires sont suffisamment variées et surprenantes pour que ce one-shot ne reste pas dans les tréfonds de l'inconnu.

En bref

6
Mashimaro
damss Suivre damss Toutes ses critiques (964)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire