7
Magical Girl of the End

par DBZ-Master le mer. 5 juil. 2017 Staff

Si une chose est sûre, c'est que la lecture de ce tome 13 de "Magical Girl of the end" vous sera impossible à appréhender sans relire juste avant le tome précédent, car il y a tant d'éléments à se rappeler pour comprendre la situation actuelle que vous serez très vite perdus si vous ne prenez pas le temps de vous rafraîchir la mémoire, vous êtes prévenus.

Après lecture, on se rend facilement compte que ce tome n'est qu'un volume de "transition", il se passe énormément de choses, mais l'intrigue principale, elle, n'avance que très peu. La survie et les combats sont mis en avant, en prenant soin de correctement découper les scènes pour suivre équitablement chaque personnages, que ce soit dans le présent ou dans le futur.

Et en parlant du futur, sachez que c'est à partir de ce tome que la perspective change, les différentes époques ne sont dorénavant plus considérées comme séparées par le temps mais représentent plutôt deux lieux différents partageant les mêmes événements au même moment, cette perspective s'explique par le fait que présent et futur sont liés par le trou de ver, ce qui, quelque part, rend la lecture un peu plus simple.

Ce tome nous apporte aussi plusieurs réponses, principalement en ce qui concerne la Kaede masquée du futur et sa mystérieuse petite compagne, dont on apprend le nom à la fin du tome 12 et qui soulevait pas mal de questions. Nous pouvons également découvrir un nouveau personnage, mais dont on ne sait rien pour l'instant.

Au final, ce tome nous laisse sur un suspense presque insoutenable car chaque personnage se trouve dans une situation critique, sans nous laisser le moindre indice sur ce qu'il pourrait arriver à chacun d'entre eux. J'ai personnellement vraiment hâte de découvrir la suite !

En conclusion, si vous aimez l'action, les combats et le côté survie de "Magical girl of the end", avec ce tome, vous serez servis !

En bref

7
Magical Girl of the End
DBZ-Master Suivre DBZ-Master Toutes ses critiques (13)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire