7
Alice in Murderland

par Memento Mori le sam. 11 juin 2016

Grand Fan de Kaori Yuki, c'est avec beaucoup de hâte que j'attendais cette nouvelle série, ayant été déçu par la précédente (Devil Lost Soul).
Le premier chapitre est assez difficile, autant au niveau du dessin (beau mais un peu surchargé et pas toujours très clair) que du scénario, où on ne capte pas tout, notamment à cause des premières pages. MAIS, ça s’améliore dès le second chapitre, l'auteure apporte suffisamment d'explications pour que le lecteur comprenne les enjeux, mais reste quand meme dans le flou.
Au final, on retrouve les thèmes de la famille qui cache un lourd secret, et aux liens speciaux, des themes violents, les themes de conte de fée, avec bien sur Alice, qui donne son nom au manga, mais aussi d'autres persos que je ne citerais pas pour ne pas spoiler.
À partir du 3e chapitre, l'histoire se pose un peu et on retrouve un personnage aperçu dans le premier chapitre, ce dernier va avoir un rôle important dans la suite de l'histoire, et c'est tant mieux, il est interessant, de par ses liens familiaux avec un autre personnage et l'humour qu'il apporte à l'intrigue.

En conclusion, avec ce titre je suis content de retrouver du Kaori Yuki que j'aime, après le Devil Lost soul, sa série precedente, qui m'avait un peu (beaucoup) déçu.

En bref

7
Alice in Murderland
Memento Mori Suivre Memento Mori Toutes ses critiques (8)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire