7.5
Daigo, Soldat du Feu

par kenshin le jeu. 1 janv. 1970

Ce shonen sur les pompiers, qui gagné le prix du 2ème festival de l'Association culturelle en 1998 au Japon, met en avant un thème original et très peu exploité dans la japanimation. Ceci permet de nous mettre en scène des histoires assez variées et réalistes à l’image de l’univers médicale. Après avoir rapidement pris conscience de la difficulté de ce métier, notre héros se retrouvera confronter à la fois à des situations extrêmes, dans lesquels sa volonté et le travail d’équipe se révèleront très utiles, et à des taches d’une plus grande banalité mais qui font toute fois parties du métier. A travers la concurrence existante entre Daigo et Amakasu (également une jeune recrue mais dans une caserne périphérique à Medakana), le mangaka nous fera prendre conscience que ce métier n’est pas du tout un jeu et que les pompiers mérite toute notre gratitude. Le scénario de chacune de ces histoires nous tient vraiment en haleine même si quelquefois un sentiment de déjà vue nous gagne. Toutefois je trouve que le niveau graphique de ce manga est très moyen avec des scènes assez brouillonnes.

En bref

7.5
Daigo, Soldat du Feu
kenshin Suivre kenshin Toutes ses critiques (138)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire