Critique Manga La dresseuse sans étoiles parcourt le monde (pour récolter des déchets) #1

6
La dresseuse sans étoiles parcourt le monde (pour récolter des déchets)

par Tampopo24 le mar. 18 juin 2024 Staff

Quête d'indépendance

[Avis pour les tomes 1 et 2]

Les auteurs de tranche de vie se déroulant dans les mondes de l'imaginaire sont souvent en quête de nouvelles histoires à raconter, de nouveau biais. C'est avec une teinte écologique que sont venus Tou Fukino, Honobonoru 500 et Hama, pour cette courte série.

Les deux premiers volumes permettent de faire la rencontre avec Ivy et son slame Sora qui va l'accompagner dans sa quête. Ensemble, elles fuient le village et la famille oppressives d'Ivy pour un univers de liberté où elles apprennent à survivre ensemble. Le concept est mignon, on est vraiment dans un transfert de jeu de RPG à la japonaise dans un des décors du jeu avec une jeune dresseuse parcourant le monde, en profitant pour récolter plein d'artefacts avec sa slime et nettoyant le monde sur son passage.

C'est une narration sympathique mais archi classique, avec très peu de relief et un humour qui donne juste le sourire. Rien n'est poussé ici, tout est assez lisse et gentillet, doux et mignon. Chaque rencontre pourrait donner lieu à une tension qui disparaît en moins de deux transformées en nouvel allié pour Ivy. Les décors en sont néanmoins charmant et propice à faire gentiment rêver le lecteur amateur d'imaginaire. On prend plaisir  à voir Ivy et Sora y évoluer et crapahuter au fil de leurs rencontres et missions. C'est mignon.

Nous sommes ici avec de la vrai fantasy feel good x quête initiatique qui reprend gentiment les codes du genre sans se presser. C'est doux, c'est mignon, ça manque cruellement d'enjeux et de personnalité ici.

En bref

Si vous êtes à la recherche d'une petite pause dans vos lectures de fantasy endiablées, celle-ci offre un cadre et un schéma classique des plus reposant où on prend plaisir à voir cette charmante enfant errer dans les villages et forêts de sa contrée aux côtés de sa slime avec qui elle nettoie le paysage. Mignon tout plein à défaut d'avoir des enjeux et autres propositions pour nous.

6
La dresseuse sans étoiles parcourt le monde (pour récolter des déchets)
Positif

Des dessins mignons

Un concept gentil

Une oeuvre de fantasy pour les petits

Un petit univers qui pourra faire rêver

Negatif

A réserver à des néophytes

Un scénario sans enjeux ou tension

Une absence de personnalité

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1730)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire