Critique Manga Sleepy Princess in the Demon Castle #4

8
Sleepy Princess in the Demon Castle

par juju le ven. 17 nov. 2023 Staff

Nouveau roi-démon

Résumé : Enlevée par au Roi Démon par un deuxième Roi
Démon appelé Hadès, la princesse Syalis se retrouve dans un nouveau château…
Les démons sont perplexes, et l’armée du Roi Démon s’organise pour récupérer
son otage ! Pendant ce temps, dans sa nouvelle prison… la princesse s’ennuie
ferme, une nouvelle fois ! À cause de son déménagement dans un autre château,
elle a perdu tout le confort dont elle avait besoin pour une bonne nuit de
sommeil. Autrement dit… Elle aura de nouvelles victimes à terroriser pour
retrouver son sommeil parfait !



Encore un joli programme pour la princesse rebelle,
Saint-Valentin, composition d’une berceuse, construction de nouveaux gadgets
pour mieux dormir mais surtout un enlèvement et un changement de roi-démon. L’auteur
réussit encore une fois à bien se renouveler pour éviter que le lecteur se
lasse. Et ça marche plutôt très bien.



J’adore toujours autant cette princesse au caractère
incroyable mais ce que j’aime le plus, ce sont toutes ses mimiques loufoques
qui me font autant marrer.  Faut pas l’embêter
^^ Bien entendu elle n’est pas toute seule, entre la découverte de nouvelles
espèces ou encore les nouveaux démons du nouveaux château, le bestiaire de cette
série est immense, toujours aussi passionnant de découvrir leur histoire entre
chaque chapitre. Une imagination de dingue de la part de Kagiji Kumanomata.



Le gros plus de ce tome est bel et bien cet enlèvement même
si j’aurai aimé qu’il dure plus longtemps, ça permet de la voir évoluer dans un
nouveau lieu, c’est toujours aussi facile pour elle de s’échapper d’une
cellule. Ce nouveau palais est le lieu d’un démon très connu, qui permet
également d’y trouver le maitre du sommeil, je vous laisse deviner de qui je
parle…



Au final, partir d’une recette aussi simple mais réussir à
se renouveler autant c’est vraiment un gros challenge que réussi parfaitement
le mangaka. 4 tomes et toujours envie de découvrir les aventures de Syalis. C’est
bourré d’humour, avec quelques surenchère bien sympa, un très bon moment de
lecture, sourire assuré.

En bref

Partir d’une recette aussi simple mais réussir à se renouveler autant c’est vraiment un gros challenge que réussi parfaitement le mangaka. 4 tomes et toujours envie de découvrir les aventures de Syalis. C’est bourré d’humour, avec quelques surenchère bien sympa, un très bon moment de lecture, sourire assuré.

8
Sleepy Princess in the Demon Castle
Positif

Un bestiaire toujours aussi fou

Syalis :D

On ne se lasse toujours pas

Negatif

juju Suivre juju Toutes ses critiques (794)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire