Critique Manga The Quintessential Quintuplets #2

8
The Quintessential Quintuplets

par Auray le sam. 13 août 2022 Staff

Une version colorée

On sait à présent comment finit The Quintessential Quintuplets, une série en quatorze volumes. Le tout est toujours disponible dans un format traditionnel, soit en noir et blanc, chez Pika Éditions. Depuis, au Japon, une version couleur est parue entre avril 2020 et mai 2021 chez Kôdansha. Nous allons examiner ça de plus près.

Il ne faut pas confondre avec bon nombre de rééditions au format double du moment. Ici, les tomes ont exactement le même format, ou même, le nombre de pages. Même sous la couverture amovible, il n'y a pas de surprise supplémentaire. Par contre, les plus observateurs d'entre vous y verront une nouvelle couverture qui met en avant les sœurs.

Par exemple, le bras droit d'Ichika Nakano qui lui couvre l'oeil est à présent entier. De plus, un cadre blanc se forme autour. Ça ne semble rien comme ça, mais, ça fait tout de suite luxueux. De plus, pour les amateurs de frise sur le dos du manga, les filles seront à présentes côte à côte dans votre bibliothèque. Souvenez-vous, avant, ils reprenaient seulement l'illustration principale.

Sinon, c'est surtout pour la couleur que cet achat doit être effectué. Et, elle est magnifique. Je dirais même qu'il enlève un des défauts de la série où, parfois, on confondait les élèves. Bon, c'est vrai, que parfois, ça sert ce scénario. La confusion n'est plus d'actualité maintenant, et, on est ravi de regarder le tout comme l'animé. Les fans de celui-ci vont être ravis.

Sinon, on s'amuse à relire cette histoire d'un autre œil. Car, si vous avez lu la fin, on sait à présent pour qui craque le professeur Fûtarô. Du coup, on a une autre vision du scénario. Également, on adore revoir le début des liens entre les différents protagonistes, ici, justement, la future actrice, Ichika. On a aussi la première rencontre entre Raiha et Itsuki. Que de souvenirs ! Le feu d'artifice était un moment phare pour cette famille qui n'a plus leur maman... et, pour les lecteurs aussi !

D'ailleurs, la fin ramène aux fameux souvenirs d'enfance du jeune homme qui a tant fait couler d'encre. Bref, la relecture fonctionne très bien de mon côté, j'espère du votre aussi, si vous aimez, bien entendu, les comédies romantiques. Après, il y a un choix cornélien à faire. On garde la version noir et blanc pour comparer avec celle en couleur, ou, on l'échange avec un ami pour s'offrir cette fameuse version couleur. Plus d'un vont râler de ce nouvel achat, mais, à 8,50 euros, ça serait vraiment dommage de s'en priver si vous pouvez bien entendu vous le permettre avec les autres séries suivies.

En bref

« Mais c'est pas possible ! Je ne pense qu'à elles ! »

8
The Quintessential Quintuplets
Positif

Une couverture plus travaillée

La frise au dos du manga

Des couleurs fidèles à l'animé

Une relecture agréable et même, différente

Un prix correct

Negatif

On repasse à la caisse

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (743)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire