Critique Manga L'EXTRAordinaire Apothicaire #1

7
L'EXTRAordinaire Apothicaire

par Sachiko-chi le mer. 22 juin 2022 Staff

Une invocation qui ne se passe pas comme prévue !

Voilà une petite nouveauté qui me faisait de l’œil de par sa couverture, plus que de par son histoire. En effet, L’extraordinaire apothicaire est le nouveau seinen des éditions Delcourt/Tonkam, qui est toujours en cours au Japon avec 7 tomes de parus. On doit ce titre à trois mangakas, Yuka Tachibana qui est l’autrice du light novel dont est issu ce manga. Fujiazuki qui s’occupe du manga, et Yasuyuki Syuri au chara-design. Ces trois auteurs étaient encore inconnus chez nous, mais ont quelques titres au Japon de déjà publiés.
Si ce titre vous intéresse, vous pouvez vous tourner vers la version anime réalisée en 12 épisodes et disponible sur la plateforme Wakanim.

Ce nouveau seinen aux jolis dessins, et aux plusieurs beaux gosses nous propose de faire la rencontre avant tout de Sei. C’est une jeune femme qui est employée de bureau, mais un jour, son monde va basculer, et elle va être invoquée dans un nouveau monde de fantasy, mais elle ne va pas arrivée toute seule. En effet, une autre jeune femme va être invoquée en même temps qu’elle, et cette dernière sans qu’elle soit développée, va se retrouver être le centre de l’attention. L’occasion pour Sei de changer de vie, et de profiter un peu plus de ce qui l’entoure !

Eh oui, vous l’aurez compris, nous sommes dans un nouvel isekai ! Je comprends que certains soient déjà partis à ce moment, excédés par le nombre de mangas de ce genre présents sur le marché. Bien entendu, je me suis lancée dans cette lecture en étant tout à fait consciente de son genre, et ça ne me dérange pas. J’ai une préférence pour les isekai avec des femmes, parce que ça limite le fan service de la gent féminine avec poitrine à outrance, et autres petits éléments qui me fatiguent pour ma part. En revanche ici, on est clairement dans un titre fan service mais inversé, tous les personnages masculins présents dans le récit sont parfaits et sont beaux, hommes et femmes peuvent se rincer l’œil si ça vous intéresse.

Pour son histoire, j’y ai trouvé une petite similitude intéressante avec le titre Les fées, le roi-dragon et moi (en chat), où notre protagoniste débarque en même temps qu’une autre fille, et c’est aussi l’autre qui avait accaparé toute l’attention des personnages.
Sei est un personnage très discret, calme, et on découvre en même temps qu’elle les personnages et l’univers. Mais comme elle est aussi inculte que nous, on prend plaisir à suivre ces découvertes en même temps qu’elle, surtout que l’univers me semble complexe et je n’ai pas tout saisi de cet environnement. Elle rejoint une équipe de scientifique, et qui sont importants pour le développement de ce royaume mais aussi de cette histoire. Pour elle, rejoindre cette équipe, va être très importante pour d’une part avoir une certaine liberté, et d’une autre, développer certaines de ses compétences, et de ses nouveaux pouvoirs qui semblent naître, et intéressés ses nouveaux camarades. Mais en venant d’un autre monde, elle ne fait pas que prendre des informations et des capacités, elle leur donne aussi certaines idées de plat notamment, et ici, ça me rappelle avec tendresse La petite faiseuse de livres, qui apporte à son nouvel univers.

Pour ce qui est des autres personnages, on fait la rencontre de deux jeunes hommes, le premier est un nouveau collègue et mentor pour Sei. Jude va lui apprendre beaucoup de choses sur cet univers, mais aussi sur les capacités qu’elle peut consulter à tout moment. Des capacités qui rappellent beaucoup les jeux vidéos avec notamment les niveaux qu’elle peut monter en fonction de ses pratiques. C’est un élément supplémentaire intéressant et qui apporte un plus à l’histoire. Mais que je n’ai pas trouvé forcément bien amené, je trouvais même le rendu un peu bizarre, sans amener ces niveaux, ça aurait été mieux pour ma lecture et cela l'aurait fluidifié.
Le second personnage important au récit c’est Hawke, un chevalier qui va très certainement avoir un bon rôle pour la suite. Je pense même que cela va permettre d’amener doucement mais sûrement une petite romance entre les deux personnages, surtout qu’ils se rapprochent, et qu’ils sont amenés à travailler ensemble. Mais j'attends tout de même plus de développement autour de Jude et Hawke qui restent assez vides pour moi.
Je suis curieuse de lire la suite, et j’espère que l’univers sera plus clair, et plus facile à comprendre, mais surtout que l’on continuera à en découvrir plus sur ce dernier, parce que pour le moment c’est assez peu travaillé.

En bref

Cette nouveauté se présente comme un énième isekai, et il reste très sympathique à lire et découvrir. Une petite ambiance jeu vidéo avec la possibilité d'augmenter son niveau de compétences dans certains domaines. Tout n'est pas clair pour moi pour le moment dans cet univers, mais il peut être intéressant. Plein de beaux gosses ne les rendent pas plus attachants, plus de développement pour tous !

7
L'EXTRAordinaire Apothicaire
Positif

De jolis dessins

Sei est attachante et pas trop nunuche

Des beaux gosses

Un univers qui se veut original

Quelques ressemblances avec d'autres mangas

Mise en place d'une petite romance

Sei qui apporte des informations et des suppléments à son nouvel environnement

Le côté jeu vidéo qui peut être un plus intéressant

Negatif

Univers complexe et pas claire

Plus de développement pour Hawke et Jude

Le côté niveau pas très bien amené

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (307)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire