Critique Manga The Witch and the Beast #6

7
The Witch and the Beast

par Sachiko-chi le lun. 23 mai 2022 Staff

Un univers qui s'enrichit avec un nouvel être fantastique !

Il me tardait de me lancer dans ce tome, parce que les personnages changeaient de monde et allaient nous offrir de la nouveauté, et je n’ai franchement pas été déçue par cette lecture, malgré la petite histoire bonus, dont je vous parlerai plus tard !

Avec ce sixième tome de cette super saga, on retrouve nos protagonistes Ashaf et Guido qui nous promettaient de la découverte, et ce fut le cas ! Ils sont descendus dans le quatrième sous-sol, qui nous montre toute l’étendue de l’imagination et de la complexité de cet univers, j’adore !
Ce nouveau monde offre aussi de la différence, pas mal de différence, tout d’abord vestimentaire avec un style ou un code de couleurs par rapport à l’origine de la personne comme on le découvre rapidement. Mais aussi avec les êtres qui peuplent ce nouvel univers, qui sont différents de celui de Ashaf et Guido.
En effet, ce nouveau tome, et ce nouveau monde mettent en avant les humains et les sorcières comme dans le monde de Ashaf et Guido, mais le mangaka nous propose de rencontrer une nouvelle espèce : les vampires. Alors, ce n’est franchement pas très original et le mythe du vampire a été utilisé et carrément usé dans le monde de la littérature. Je dois avouer que l’idée de mettre en avant les vampires ne m’a pas forcément beaucoup plu.

En revanche, j’ai bien aimé le travail qu’a fait le mangaka pour jouer avec les sorcières et les vampires, pour leur en faire des mets de premier choix, contrairement aux idées véhiculées sur les humaines particulièrement.
Il ne s’en tient pas seulement à cela, et nous propose un vrai travail sur eux, et nous présente une hiérarchie intéressante mais réellement primitive pour retrouver sa gloire perdue, ou pour gagner la place de roi.
Tout cela nous allons pouvoir le découvrir grâce à un nouveau duo de personnages, Oskar une magicienne et Danword un vampire, eux deux vont avoir besoin de nos protagonistes, surtout Guido d’ailleurs pour atteindre leurs objectifs. Mais nos protagonistes ne s’en tiendront sûrement pas qu’à cela, et ils récupéreront leur dû. Pour ces deux nouveaux, je n’ai pas trouvé Oskar très marquante dans cette histoire, contrairement à Danword qui est beaucoup mis en avant, et vraiment très charismatique, il y a un certain déséquilibre entre les deux, et c’est un petit peu dommage…

Ce que j’apprécie aussi beaucoup avec ce titre et que je trouve original, c’est que le mangaka donne des prénoms masculins à des personnages féminins, ou aux airs féminins. C’est un jeu et une surprise que j’aime beaucoup, et on le voit bien avec Guido et Oskar, mais surtout Guido qui porte des tenues plus féminines. Dans ce tome, elle va devoir jouer le jeu de la débutante dans la société comme on peut appeler ces jeunes femmes d'une époque, je l'espère révolue.
Les personnages vont nous offrir un histoire dynamique et prenante, avec une pointe de violence pure avec Danword qui percute. Ce personnage détonne presque avec toute l’image qu’ont voulu mettre en avant la petite noblesse de ce monde.

Encore une fois, il me tarde d’avoir la suite, parce que cette histoire se termine avec une femme très intrigante, et très belle. Je me demande quel est son rôle dans cette histoire, parce qu’elle va pour moi, en avoir un à jouer.
Je salue le chapitre final de ce tome, qui a été très prenant, et très enrichissant pour cet univers.
On a droit aussi à une histoire bonus qui mange un petit quart du tome, et j’ai trouvé que c’était dommage, surtout que l’histoire est sympathique mais sans plus. Mais surtout elle est très légère à l’inverse de l’ambiance générale de la saga, ça se laisse lire et ça s’apprécie, mais ce n’est pas elle qui aura révolutionné ma lecture. Et pourtant, elle se présente comme le chapitre 0 de la saga, bien contente de la tournure de la saga !

En bref

Avec ce tome, le mangaka nous confirme qu'il a de l'imagination à revendre ! Alors que Guido et Ashaf doivent se rendre dans ce nouveau monde, c'est l'occasion pour nous d'en découvrir plus sur cet univers, d'introduire de nouveaux personnages ainsi qu'une nouvelle espèce d'être fantastique mais classique avec un super contexte ! L'histoire bonus est moins sombre, mais mange pas mal du tome...

7
The Witch and the Beast
Positif

Un dessin toujours aussi précis et beau

Des personnages attachants

Un nouveau duo intéressant

Un nouvel univers qui se développe

Le travail intéressant entre sorcières et vampires

Le jeu des noms et des apparences de ses personnages

Une approche un peu différente du vampire

Negatif

Oskar qui manque de présence

Le mythe du vampire plus qu'utilisé

L'histoire bonus qui mange une partie du tome et qui n'apporte pas grand chose

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (307)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire