Critique Manga Légende vivante #4

8
Légende vivante

par Auray le lun. 23 mai 2022 Staff

Une famille formidable

Luck ou Lock est de retour depuis trois volumes dans la ville qui l'a vue devenir un héros. Ils ont depuis érigé une très belle statue pour lui et son équipe d'autrefois. Depuis sa victoire contre le roi des démons, c'est sous une forme plus jeune qu'il apparaît à la vue de tous. Par contre, ses anciens équipiers n'ont pas eu cette chance. Heureusement, la nouvelle génération est prête à reprendre le flambeau, comme Cellis, la fille du maître de la guilde, Lord Golan Morton.

D'ailleurs, celle-ci a un rôle tout à fait essentiel contre l'armée de vampires qui envahisse à présent cette ville. Si elle n'était pas une combattante hors pair, Luck n'aurait pu affronter leur chef si tranquillement. Enfin, pour ce qui est de ces arrières. Il va quand même avoir besoin d'aide de ses autres compagnons. On sera ravi de lire, que celui qui a appris à se battre seul pendant des années dans son coin, a su également apprécier les gestes de ses différents guerriers.

Et, ils seront récompensés grandement. L'occasion également d'étoffer cette galerie de personnages aux cœurs tendres. Un animal fera même partie de cette fameuse famille. Il est commun d'en rencontrer de cette espèce dans ce genre d'histoires, mais, c'est toujours aussi classe. De plus, il faudra le voir plus tard ouvrir des coffres, affronter des voleurs, ou encore, faire l'idiot dans les pages bonus. Ça a le don de nous mettre de bonne humeur.

On parle d'un certain type de bandits, mais, il y en a d'autres qui commencent à vraiment faire des dégâts. Le seigneur Kabino Donavan a de quoi se faire haïr, car, il est prêt à utiliser des enfants afin d'arriver à ses fins. L'un d'entre eux va, par le hasard de la vie, se retrouver dans la maison de notre héros. L'acquisition de ce bien est par contre une autre histoire, mais, elle est à découvrir dans ce volume.

Légende vivante poursuit sa route différemment, mais, ne vous inquiétez pas, ce n'est qu'un interlude. La fin rappelle que le mal n'est jamais bien loin, et, qu'il va falloir de nouveau s'en occuper si tout le monde veut de nouveau couler des jours paisibles. Ça tombe bien, Lock est une légende qui compte bien de nouveau faire parler de lui. On a hâte de lire tout ça, très prochainement.

En bref

« Lock. Guerrier de passage, de rang F. »

8
Légende vivante
Positif

Des dessins toujours aussi agréables

Un tome de transition où il se passe pas mal d'évènements

Des enfants seront mis en avant, pour une fois

Le cliffhanger de fin donne envie de lire le volume suivant

Negatif

L'animal qui apparaît est souvent utilisé

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (714)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire