Critique Manga The King of Fighters - A New Beginning #1

6
The King of Fighters - A New Beginning

par MassLunar le ven. 13 mai 2022 Staff

Pour les fans de tatane façon K.O.F

The King of Fighters est une série de jeux de combats cultes existant depuis 1994. Un titre de baston en 2D à l'instar du fameux Street Fighter et qui a connu pas moins de 15 jeux vidéos avec quelques personnages cultes dont Yagami, le fameux grand roux à la mèche tombante. 

Perso, à l'époque, j'étais davantage concentré sur les Tekken de chez Sony donc l'univers de KOF m'est complétement passé sous la manette. De ce fait, je n'attendais pas grand chose de cette (nouvelle) adaptation manga dessinée par  Kyoutarou Azuma n'étant pas un fan de la série et, comme on pouvait s'y attendre, The king of Fighters - a new beginning est avant tout un titre qui séduira surtout les fans de la série.  Cette adaptation manga vient surtout accompagner bon gré mal gré le nouveau jeu vidéo The King of Fighters sorti en février dernier quoi qu'à l'heure actuelle, KOF n'est peut-être pas le jeu de combat le plus prisé qui soit d'autant plus face à des déferlantes de battle royale.

Qu'importe, plongeons-nous dans ce manga et ce malgré son allure de produit marketing dont on n'a pas grand chose à faire.

Côté scénario, c'est ... le néant. Mais c'est aussi cohérent car de base, les scénarios de jeux vidéos de baston ne brillent pas par leur originalité et ce malgré l'amour qu'on peut éprouver pour les personnages (Aaaah Nina Williams...) . C'est donc le cas pour ce titre qui ne s'embarrasse pratiquement d'aucun préambule  si ce n'est trois plantons discutant solennellement en haut d'un immeuble avant de se lancer dans la bataille du tournoi. Un tournoi lancé par le nouveau hôte du KOF, un certain Antonov qui nous présente immédiatement cette nouvelle compétition avec une première phase de combats en trois contre trois, mécanique de combat qui est d'ailleurs la marque de fabrique des jeux Kof, puis une seconde phase contre le boss du game.

Sans surprise, ce début de série est structuré comme un jeu de baston. Les fans apprécieront la longue liste de présentation des combattants issus de la série pour un total de quinze personnages. Inutile de dire que pour les novices de cet univers, vous serez en terrain inconnu. Encore une fois, ce sont surtout les fans de la série originale qui seront ravis de retrouver leurs personnages à travers cette longue galerie de présentations. Le dessin de Kyoutarou Azuma est précis , sculptural et fort respectueux des personnages emblématiques de la saga. 

Visuellement, ce premier volume possède de l'allure que ce soit dans son chara-design ou au coeur des scènes de combats avec forces effets de flammes ou techniques de prises. De plus, les décors sont variés ce qui permet d'éviter  la morosité de l'arène. Ce premier tome promet donc un peu de spectacle en démarrant directement les festivités sur un combat entre les deux rivaux emblématiques du jeu ou déroulant une autre confrontation tout en prises de judo sur le toit d'un train fonçant à toute allure. Les combats sont bien chorégraphiés avec une bonne mise en valeur des différentes compétences des personnages que ce soit au niveau des techniques élémentaires comme le feu ou la foudre , les coups plus vicieux ou les prises de forces. 

Ainsi donc , malgré un début de scénario des plus vides, ce premier tome de la dernière adaptation manga de KOF parvient à offrir un peu de divertissement à défaut de nous embarquer totalement dans un début d'intrigue qui au mieux nous donnera envie de jouer au jeu vidéo, au pire de nous faire passer le chemin devant une adaptation résolument cloisonnée sur le fan service.  

En bref

Ce début de série dérivée est à réservé aux fans inconditionnels de la saga ou les mordus de manga de combat qui y trouveront sans doute leur comptes. Pour les autres, il n'est pas nécessaire de s'attarder sur ce nouveau manga KOF qui, malgré un dessin vif, respectueux et efficace, est surtout annonciateur de vide intersidéral.

6
The King of Fighters - A New Beginning
Positif

Une bonne qualité au niveau visuel avec une galerie de personnages emblématiques du jeu et une bonne orchestration des combats

Negatif

Scénario inexistant pour un titre coincé dans son rôle de produit dérivé

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (354)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire