Critique Manga Oshi no Ko #2

8
Oshi no Ko

par Auray le jeu. 27 janv. 2022 Staff

Je ne suis pas un acteur !

Je pense sincèrement que ce deuxième tome va faire plaisir à certains lecteurs d'act-age. Effectivement, ce manga avait été arrêté suite aux attouchements sur mineur de son auteur, et, il fut le cas également en France en toute logique. Pourtant, l'histoire de ces comédiennes en herbe était très réussi, surtout avec les beaux traits de Shiro Usazaki, que l'on espère revoir très vite dans nos contrées. En attendant, vous avez l'incroyable oshi no ko ! Le premier tome était une réussite, alors, qu'en est-il du deuxième ?

Même si ce tome est un cran au-dessous une fois la surprise retombée, il n'en reste pas moins efficace. Il y a d'ailleurs moins de dialogues, mais c'est aussi parce que beaucoup d'éléments ont été mis en place auparavant.

Je ne peux pas tout vous dire de peur de vous gâcher le suspense, mais, on peut signaler que les enfants d'Aï ont sacrément grandi, du coup, ils sont enfin prêts à prendre le chemin de leur mère dans le monde du spectacle. Sauf que, la fille, Ruby, n'a pas encore le job de chanteuse espérée, et le fils, Aqua, a lâché le fait de devenir comédien malgré une excellente prestation dans son enfance. Il a pourtant dans son entourage de l'aide, et il va même recroiser une jeune fille qui était sa concurrente à l'époque. Cela suffira-t-il à le refaire passer devant la caméra ? Car, maintenant, il va falloir en plus songer à rentrer dans une école spécialisée où seule ceux qui ont un contrat avec une agence peuvent prétendre y étudier. Bref, il y a boulot sur la planche !

Ce tome continue sur sa lancée et ne déçoit toujours pas. Bien que plus simple d'abord, les nouvelles énigmes ne sont pas moins intéressantes. Celle de la vengeance d'Aqua en tête, de plus, on suit en parallèle si Ruby va enfin réaliser son rêve. Kana, la petite comédienne en herbe rajoute un personnage fort et peu banal, puisqu'elle se cherche encore. Comédie ou chant pour cette petite ? Elle ne sera d'ailleurs pas la seule à rejoindre les jumeaux. Le final est surprenant, et, annonce que l'on ira cette fois dans les coulisses d'un jeu de téléréalité qui soutient les jeunes à trouver le grand amour. Vraiment ?

Les personnages sont vraiment attachants. De plus, il y a des clins d'oeil envers le milieu. Il faut voir cette mangaka déprimée que la série récemment adaptée de son manga papier soit si peu réussie. Vous l'avez compris, c'est une formule qui marche, en plus d'avoir une histoire que l'on a envie de suivre, car elle ne ressemble à aucune autre. Aka Akasaka transforme tout ce qu'il touche en or en ce moment. Mais, quel talent !

En bref

« Ne laisse pas un ou deux échecs te décourager ! »

8
Oshi no Ko
Positif

Le monde de la comédie est cette fois-ci abordé

Et avec brio !

La vengeance d'Aqua nous tient en haleine.

D'autres personnages originaux arrivent !

Les dessins sont toujours aussi agréables

Negatif

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (699)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire