Critique Manga My capricorn friend

10
My capricorn friend

par Kikô2401 le mer. 12 janv. 2022 Staff

Road trip / Enquête policière

My capricorn friend est un manga écrit par Otsuichi et mis en dessin par Masaru Miyokawa.

Il s’agit d’un one shot qui traite du harcèlement scolaire. Ce sujet est d’actualité dans les mangas car j’ai déjà eu le plaisir de lire Survivor’s club (terminé en 3 tomes), sortis tous 2 chez Delcourt/Tonkam.

Alors que Survivor’s club se focalisait sur les victimes qui prenaient en otages d’autres lycéens et les brimaient à leur tour, My capricorn friend est davantage un road trip / enquête policière.

Ce manga suit deux lycéens, Yuya Matsuda et Naoto Wakatsuki, qui ne se côtoient pas. Toutefois, le premier est témoin des brimades du second au lycée, tous comme les autres lycéens mais personne ne fait rien car « il faut rester à l’écart de tout ça, c’est vital si on veut préserver sa modeste vie de lycéen ».

Dans le même temps, Yuya partage avec une de ses voisines de classe, Honjo, toutes les trouvailles qu’il fait sur son balcon. En effet, sa maison, étant situé en haut d’une colline, est soumise à des vents violents qui déposent toute sorte de chose sur son balcon. Un jour, il trouve un bout de journal daté du 2 octobre 2014, alors que l’histoire se déroule en septembre ! L’article du journal parle d’une affaire de meurtre. Il y a un petit côté surnaturel avec cette article ramassé sur le balcon de Yuya. Mais cela ne dérange en rien car c’est le seul point de cette sorte.

Un soir, en sortant d’un commerce où Yuya a fait des achats, il croise Naoto avec une batte de baseball qui lui dit qu’il a tué son harceleur, Akira Kaneshiro.

Après une brève discussion, Yuya décide de venir en aide à Naoto ayant des remords de ne pas avoir agi bien avant que ce drame n’arrive.

Le reste du manga, sans rentrer dans les détails est une sorte de road trip des deux « amis » qui décident de fuir ensemble, Yuya toujours dans l’idée de se racheter d’avoir été impassible face aux brimades reçus par Naoto. Ils se retrouvent ainsi à Tokyo à visiter des lieux qui leur semble importants.

Durant cette escapade, Yuya se pose des questions sur l’attitude de Naoto car certains comportements le questionnent. Il y a une sorte d’enquête menée par celui-ci. On pourrait faire le reproche aux auteurs d’avoir permis à un lycéen de résoudre une affaire aussi rapidement et simplement mais cela tient tout de même la route.

Dans le même temps, Yuya fait en sorte d’éviter le pire à Naoto car l’article qu’il a trouvé sur son balcon parle du suicide d’un lycéen dans un commissariat de police.

La lecture de ce manga est très fluide et agréable. Le scénariste, à la manière d’une série policière, distille des informations qui font comprendre certaines choses. Et à aucun moment, on ne se doute de la fin de l’histoire. Tout est bien ficelé !

Les dessins sont aussi très agréables. On ressent bien les émotions des différents protagonistes.

En bref

J’ai pris énormément de plaisir à lire cette histoire de deux « amis » fuyant leur quotidien. Le harcèlement scolaire n’est pas le sel de ce manga mais la toile de fond de l’histoire. Je conseille vraiment ce one-shot qui a été une grande découverte pour moi.

10
My capricorn friend
Positif

les dessins

l'originalité de l'histoire

les personnages

Negatif

une enquête (un poil) facile et rapide

le côté surnaturel avec l'article du journal présentant le futur

Kikô2401 Suivre Kikô2401 Toutes ses critiques (38)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire