Critique Manga Moi, quand je me réincarne en slime #17

6
Moi, quand je me réincarne en slime

par Auray le sam. 1 janv. 2022 Staff

Une (trop) longue préparation

J'ai découvert « Moi, quand je me réincarne en slime » sur le tard, ce qui ne m'empêche pas d'apprécier les différents enjeux. Il y a de nombreux personnages, et, on ne s'ennuie jamais, vu les interactions avec les anciens, toujours très présents. De plus, le spin-off, «comment vivre chez les monstres » permet vraiment de s'approprier de ce monde évolué. Pourtant, il y a aussi des défauts qui reviennent sans cesse...

On appelle ça au boulot la « réunionite aiguë ». Alors, il en faudra une pour préparer l'autre, c'est-à-dire le banquet de la nuit de Walpurgis qui rassemblera tous les rois-démons, et, à présent, notre Limule.

Puis, on aura le début de ce fameux moment, qui est, certes, intéressant, avec un seigneur de Tempest à son apogée qui essaie d'évaluer chacun des participants. Mais, il y en a trop peu à mon goût pour rendre mon ventre léger suite à l'indigeste lecture de détails des pages précédentes.

En plus, on nous déjà rappelé tous ces enjeux. Et, il y en a beaucoup trop. Au final, on n'avance jamais vraiment. Même la petite fée Lamrys n'arrive pas à en placer une !

Après, il est vrai que l'on voit des nouveaux personnages comme Kleiman, Leon Cromwell et Guy Crimson, le tout premier roi-démon... encore d'autres intervenants dans cette guerre sans fin ! On les survole au final. Le point positif de la série commence à devenir un gros négatif, attention.

Un tome de transition qui a du mal à s'emparer d'un sujet à force d'être trop ambitieux. Il faudrait vraiment se recentrer sur un seul afin de pouvoir enfin satisfaire les lecteurs qui en ont peut-être marre de stagner sur des situations que l'on nous rabâche encore et encore sous forme de réunions. J'espère sincèrement que la nuit de Walpurgis va être écourtée avec ces trop longs discours que l'on voit arriver d'ici. Et, heureusement, on n'a pas la mini-nouvelle en fin de tome, ils ont dû sentir qu'il ne fallait pas abuser de notre patience. On espère sincèrement que les petits nouveaux vont donner la pêche au titre comme il le mérite. À suivre !

En bref

« Je déclare ouverte cette nuit de Walpurgis. »

6
Moi, quand je me réincarne en slime
Positif

On s'y perd pas malgré les différentes intrigues

Un peu d'action...

Negatif

… mais à la toute fin !

Trop de nouveaux personnages d'un coup

Encore DES réunions !

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (633)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire