7
Moi, quand je me réincarne en slime

par Auray le jeu. 28 oct. 2021 Staff

Opération dragon

« Moi, quand je me réincarne en slime » a eu sa déclinaison avec le sous-titre, « comment vivre chez les monstres ». On a l'air d'y vivre pas mal du tout par là-bas, mais à quel prix ! Dernièrement, Limule a tout sacrifié, ou plutôt, c'est vingt mille personnes qui l'ont été. Il fallait au moins ça pour devenir un puissant de ce monde, un roi-démon. Mais, on va vite apprendre qu'il n'est pas vraiment seul à avoir ce statut ou alors, à le convoiter.

Effectivement, ce tome refait tomber la tension pour nous indiquer ces données, et bien d'autres, évidemment. Encore un dit, de transition, il faut en passer par là, alors on lit en rageant un peu. Dans ces pages, on y indique le traitement des prisonniers, ou, ce que font de leur côté les autres villes à proximité, ainsi que les plus grands de leurs représentants. On apercevra même quelques nouveaux personnages parmi l'Église d'Occident. Ils sont quand même très nombreux dans ce manga, c'est assez incroyable. Enfin, le regroupement en fin de tome résonne avec les évènements passés il y a peu, car, on fait encore une réunion. Il n'y avait pas un autre moyen de s'exprimer que par ce même processus narratif ?

Tout de même, il y a un petit moment qui était attendu depuis un moment, et, qui change un peu de schéma scénaristique, car, on note le retour du dragon Veldra. Vous vous souvenez de lui lors de sa rencontre avec Limule, ou alors, lors de vos différentes lectures des monologues à la fin de votre manga ? D'ailleurs, il est indiqué que ce sera la dernière fois. Pourquoi ? Que s'est-il passé ? Son retour s'est peut-être pas déroulé comme prévu ? Vous le saurez en lisant le premier chapitre ! Une chose est sûre, c'est que ça va attrouper du beau monde sur le moment.

Un tome seize qui résonnera avec les premiers grâce à notre créature légendaire. On verra aussi ce que deviennent certains personnages, tout en amenant encore d'autres. Dommage qu'il fasse passer par la « réunion » pour de nouveau mettre en place les futures stratégies. On attend donc les résultats de celle-ci avec impatience dans les prochains tomes... ou pas ! Car on le sait dans cette série, ça peut bavarder beaucoup ! Pour autant, Fuse emprunte cette technique afin de préparer au mieux des moments bien plus épiques, comme on a pu le voir précédemment. Allez, encore un peu de patience en somme ! Ça peut valoir le coup d'oeil !

En bref

« Un idéal sans puissance n'est que sottise, et la puissance sans idéal n'est que futilité. »

7
Moi, quand je me réincarne en slime
Positif

Veldra arrive en force et ça résonne avec les premiers tomes

Le nouveau statu quo de roi-démon est officiel...

… avec toutes ses conséquences sur ce monde !

Negatif

Un tome assez calme au final

Encore une réunion !

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (609)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire