9
Birdmen

par Noahnne le mer. 6 oct. 2021

Fuite, rassemblement et bouleversements !

Alors, pour résumé la série en 2-2 :

Les Birdmen sont une légende urbaine, des êtres ailés qui viendraient vous sauver lorsque vous êtes sur le point de mourir suite à un accident.

Du moins, c'est ce que croyais Eishi, jusqu'à ce que lui et trois de ses amis se retrouvent transformés en Birdmen suite à un accident de bus !

Les voilà donc avec un nouveau corps dont ils vont devoir maîtriser les secrets avant que l'organisation à la recherche des Birdmen n'apprennent leur existence...

Dans ce tome 7, ils ont même commencé, pour certains, à s'éveiller à des pouvoirs individuels ! On a en plus droit à énormément de rebondissements.

Mais ce nouveau tome ne se concentre pas sur nos 5 protagonistes... On retrouve Arthur, le Birdmen des États-Unis qui avaient fait des siennes le tome précédent.

Et là, pour notre grand plaisir de lecteur, il recommence. Utilisant son pouvoir de communication directe avec les autres Birdmen, il va de ferme '' d'élevage'' en ferme pour libérer ses compatriotes !

On découvre donc une multitude de personnages, tous particulier à leur manière ! Le groupe s'agrandit au fur et à mesure du tome, jusqu'à réunir une grande partie des Birdmen d'Amérique.

Enfin, Eden, l'organisation qui gérait les fermes, ne reste pas sans rien faire... Et là, choc ! La réponse à ces évasions est violente. Alors qu'on commence à s'attacher à ces ado' qui ont vécu enfermés et cloisonnés, Eden les bombardent.

Oui, rien que ça, une salve de missile met brutalement fin à leur rêve de liberté.

J'

En bref

Une série qui me plaît toujours autant et qui nous distille des informations et des révélations au compte-gouttes ! En plus de se terminer sur un gros cliffhanger qui me fait trépigner pour avoir la suite rapidement...

9
Birdmen
Positif

Dessin dynamique

Nouveaux personnages

Revirement de situation

Tension narrative

Negatif

Noahnne Suivre Noahnne Toutes ses critiques (9)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire