6
Trois Yakuzas Pour Une Otaku

par Sachiko-chi le mar. 8 juin 2021 Staff

Les yakuzas ne sont pas que fictifs !

Nouveau shojo des éditions Soleil, et un nouveau shojo qui se présente avec une sorte de harem inversé. Il ne m'en faut pas plus, je suis faible et je deviens curieuse.
Clairement, la sauce a prise chez moi, bien que sur certains points je suis assez sceptique.

Tout d'abord, je souligne la qualité de l'édition, il y a vraiment un travail très sympathique réalisé sur la jaquette !

Pour le petit résumé de l'histoire, on fait la rencontre de Sakura, une jeune fille en âge d'aller au lycée, qui vit recluse dans sa chambre et qui joue aux jeux vidéos. Dont un nommé Yakuzas où elle passe le plus clair de son temps. Un jour, alors qu'elle doit reprendre le chemin de l'école, elle fait la rencontre malencontreuse de vrais yakuzas, en tentant de venir en aide à une personne âgée. Mais ce papy n'est pas celui qu'il a laissé paraître, en effet, c'est le boss d'un gang yakuzas, d'un vrai gang de yakuzas, et il en doit une à Sakura.
Bon jusque là le scénario est plutôt sympathique voire drôle, sauf que c'est la où ça fait mal, papy yakuza a décidé de faire d'elle la prochaine cheffe de gang, parce que parmi ces trois petits fils, celui qui réussira à la faire tomber amoureuse de lui deviendra le prochain boss du clan et donc époux de Sakura. Sinon, elle n'a pas son mot à dire ?

Donc notre Sakura se retrouve à vivre chez les yakuzas et à côtoyer ces trois jeunes hommes et va devoir tomber amoureuse de l'un d'eux. Elle est à la limite de la séquestration tout de même, ses parents sont carrément d'accord pour la laisser vivre en dehors de chez eux, tant qu'elle est dehors. J'avoue avoir été un peu déstabilisé par tous ces événements et la façon dont elle est traitée, et pourtant j'ai envie de lire la suite... parce que j'aime beaucoup cette idée de harem inversé et Sakura est tout de même un personnage très sympathique. Elle a tout de même son caractère, et est assez forte, elle doit faire face à quelques épreuves et arrive à complètement garder son sang-froid alors qu'elle est morte de trouille. Elle a vraiment ce petit côté attachant et qui fait que je l'apprécie, bien que sa situation actuelle ne soit pas des meilleures, il y a l'art et la manière de proposer ce genre de situations !

Pour ce qui est de nos trois yakuzas qui doivent réussir à faire chavirer le cœur de Sakura, ils ne sont pas forcément tous d'accord pour ça, et préférerait que l'héritier soit nommé autrement. C'est une bonne chose qu'ils ne se soient pas jetés sur elle et qu'ils réagissent autrement à cette annonce. Mais ce sont tout de même trois garçons aux profils clichés, cela en est presque risible d'ailleurs. Et en même temps ils ont un petit côté attachant eux aussi, surtout Leo qui amène des réflexions, et des scènes assez drôles. Un humour simple mais que j'apprécie et qui me fait passer un bon moment.
En tout cas, l'univers des yakuzas est intéressant et de ce que j'en sais, cela me semble bien respecté. On a droit à un aperçu des rivalités, du code d'honneur ou encore de leurs missions, cet univers peut être un plus très intéressant, et Sakura ne semble pas en manque de futures aventures. Elle vient de passer de yakuzas fictifs à yakuzas réels, ce doit être assez particulier !

A la fin de ce tome, on a droit à un chapitre bonus pas inintéressant puisqu'il nous permet d'en apprendre plus sur les trois frères et notamment leur enfance, de connaître aussi leurs vices cachés. Ça apporte un plus à l'histoire de ces personnages, et cela permet de toujours mieux s'attacher à des personnages qui sont travaillés et développés.

En bref

Un premier tome plutôt sympathique avec une protagoniste assez drôle à suivre. Quelques problèmes de consentement qui font tâche, je pense qu'il aurait été possible de tourner cette histoire autrement... Et les trois frères bien qu'ils soient drôles et attachants, sont totalement clichés...

6
Trois Yakuzas Pour Une Otaku
Positif

Des personnages drôles et attachants

Un univers des yakuzas qui semble respecté

Un dessin très agréable

Un joli travail d'édition

Un peu de développement pour les frères

Negatif

Le consentement qui semble être une notion abstraite dans ce titre...

Les trois frères qui sont trop clichés

Des parents qui ne semblent pas du tout impliqués dans la vie de leur fille

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (167)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire