8
Mission : Yozakura Family

par Sachiko-chi le mar. 16 mars 2021 Staff

Pas le temps de se reposer avec les Yozakura !

Je me suis lancée dans cette lecture, parce que j’ai vu très peu d’avis tourné, aussi bien négatif que positif, du coup ma curiosité a été titillée, donc j’ai lu ce premier tome et j’ai pu découvrir cet univers. Eh bien c’est une très bonne découverte ! Je ne m’attendais pas du tout à être aussi prise par l’ambiance et les personnages !

Ce titre au premier abord m’a fait penser à Nisekoi par rapport à la situation des personnages principaux (même si c’était assez éloigné quand même) et aussi à Spy x Family pour le côté espion. Ce sont juste des impressions parce que clairement ce titre est bien différent des deux cités, et à son identité propre, et je me suis vraiment régalée avec ce premier tome et j’ai hâte de lire la suite !

On va rencontrer nos deux protagonistes, Taiyo et Mutsumi, qui sont des lycéens tout ce qui a de plus normal, mais qui sont aussi des amis d’enfance. Taiyo est un personnage timide et qui a énormément de mal à communiquer avec les autres, malgré les efforts de certains de ses camarades, exception de Mutsumi avec qui, il arrive très bien à discuter avec. Pour comprendre pourquoi il a du mal avec les autres, le mangaka nous raconte une partie de son passé qui l’a traumatisé et qui l’a bloqué. C’est un personnage qui m’a beaucoup plu, étonnamment ! Déjà un bon point pour lui, ce n’est pas un personnage pervers qui ne jure que par les attributs féminins, ou qui ne porte attention qu’à la gent féminine, et qu’est-ce que c’est bien !
Mutsumi est quant à elle, pas des plus classiques, puisqu’elle est issue d’une grande famille d’espions. J’avais une certaine image d’elle, de personne hautaine et insupportable, pas du tout, elle est super agréable à découvrir, elle n’est pas cucul non plus, et ne joue pas le rôle de la jeune fille en détresse. Les deux protagonistes sont déjà de superbes personnages, originaux qui viennent avec leurs caractères cassés les clichés, juste pour ça je valide ce titre !

Il faut quand même lancer l’histoire, et pour se faire, on va rencontrer le grand-frère de Mutsumi qui a l’intention d’assassiner Taiyo parce qu’il est trop proche de sa petite sœur. Mais pour éviter ce châtiment, les autres frères et sœurs de Mutsumi vont trouver un moyen de le sauver. Bon, facilité scénaristique j’ai trouvé, mais ça peut le faire. A partir de ce moment-là, Taiyo va se retrouver embarqué dans les histoires de la famille Yozakura.
On va rencontrer tous les frères et sœurs de Mutsumi, ils sont quelques uns, donc j’ai plus ou moins retenus leurs prénoms. Mais ils ont l’air vraiment très sympathique, pour ceux que l’on voit, ils renvoient vraiment une super image de la famille soudée, qui n’en laisse pas un de côté. Je pense que la phrase « tous pour un, et un pour tous » serait la définition même de la famille Yozakura.
Ils vont entraîner Taiyo à devenir un vrai espion, donc ils vont lui faire subir un entraînement très dur et à longueur de journée, il doit vraiment rester tout le temps sur ses gardes, la maison est truffée de pièges, et de techniques en tout genre, il doit arriver à tous les déjouer pour passer le test et réussir.
Ici, en revanche, on retombe dans le personnage cliché, en effet, Taiyo est un surhomme, il réussit à déjouer tous les pièges rapidement. Son entraînement a duré moins longtemps que la plupart des autres personnes, et même de certains membres de la famille Yozakura.

Dans ce premier tome y a pas de temps morts, c’est très dynamique. Seules les premières pages sont un peu plates mais c’est pour introduire l’histoire et les premiers personnages. Mais très rapidement, on est plongé dans un duel entre le grand frère de Mutsumi et Taiyo, qui vient bien dynamiser le récit, y a pas le temps de s’ennuyer.
Dans la suite de ce premier tome, on voit que l’entrainement de Taiyo a porté ses fruits et il doit déjà participer à sa première mission et secourir son amie d’enfance. On voit aussi les différentes techniques, outils, armes ou encore stratagèmes dont ils peuvent user en tant qu'espions. Le mangaka jongle bien entre humour et sérieux des situations, et les personnages sont franchement attachants et agréables à suivre. Les protagonistes sont loin d’être clichés (sauf à certains moments) et ça c’est très agréable, je valide ce premier tome et je suis pressée de lire la suite, en espérant que cela continue sur cette lancée !

En bref

Un premier tome qui introduit très bien le récit ! Très dynamique, beaucoup d'action et peu de temps mort, on n'a pas du tout le temps de s'ennuyer avec ce premier tome. Les personnages sont très attachants et agréables, ils renvoient vraiment une bonne image ! Très hâte de lire la suite !

8
Mission : Yozakura Family
Positif

Récit dynamique

Dessins sympathiques

Protagonistes pas du tout clichés (garçon pas pervers et fille pas nunuche)

Personnages de la famille très agréables

Une bonne entrée en matière dans l'univers des espions

Negatif

Quelques éléments classiques pour Taiyo notamment

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (148)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire