7
Mon coloc' d'enfer

par Tampopo24 le sam. 9 janv. 2021 Staff

Climax en vue !

Avec sa couverture où l'on voit les héros l'un près de l'autre tout gênés, on pouvait bien se douter que ce nouveau tome nous réserverait de douces surprises. L'autrice est au rendez-vous avec des chapitres plus adorables les uns que les autres et quelques jolies trouvailles inattendues pour cette coloc' que décidément j'aime beaucoup.

Rien de neuf sous le soleil pour les amateurs de shojo qui auront vite fait de voir ce qui se prépare, mais Keiko Iwashita prend le temps d'amener et mettre en scène le climax de sa série pour nous offrir un moment vraiment charmant. Ainsi après 8 tomes à avoir vu les héros tomber amoureux, se retenir et se tourner autour, il était temps de mettre les pieds dans le plat et contrairement à ce que j'espérais, c'est Miko qui prend les devants face à un Matsunaga décidément bien fébrile. J'aime beaucoup la caractérisation de ce dernier, qui est l'illustration de l'adulte qui veut grandir trop vite mais qui reste un enfant au fond. Je le trouve adorable, dans le style entre sérieux et maladresse. C'est un garçon très touchant.

L'autrice a vraiment pris soin de ses personnages et a très bien agencé son histoire pour nous amener à ce moment. Tout ce qui a précédé fait vraiment sens ici : l'arrivée de Miko, ses premiers sentiments, l'amitié et + qui s'est tissée entre elle et Matsunaga, le passé de celui-ci, ses sentiments naissants qu'il maîtrisait mal. Tout est vraiment mixé et mélangé pour aboutir à ces chapitres adorables où enfin ils se déclarent et avancent. Bien sûr, je regrette que sur un mode "à la japonaise" il ne se passe concrètement pas grand-chose entre eux. C'est mignon tout plein mais je sens que ça va faire un peu longuet pour ne pas dire crispant si réellement ils n'ont aucun contact physique sérieux et en plus, ça ferait quand même peu crédible. A voir.

Mais comme le charme du titre ne se résume pas à la romance un brin clichée avouons-le, heureusement l'autrice n'oublie pas les autres membres de la coloc'. Ce sont d'ailleurs, eux, qui apportent la vraie surprise dans ce tome. Il y a d'abord l'adorable Ryô pour qui j'aurai bien souffert dans ce tome. Il était juste trop mignon et ce fut déchirant de le voir ainsi malmené malgré son énorme gentillesse, heureusement que Sabako est là pour le consoler xD Mais surtout, il y a l'inattendue déclaration de Ken envers Asako que je n'avais vraiment pas vu venir et rebat les cartes. Ce sont de nouvelles complications romantiques qui s'annoncent pour la suite. Alors ça fait très soap, ne nous le cachons pas, mais mon coeur de midinette aime bien aussi de temps en temps.

En bref

Je continue donc de suivre avec un plaisir non dissimulé ce charmant petit shojo romantique avec une belle brochette d'amis. L'autrice semble avoir trouvé une formule simple mais qui fonctionne bien pour pimenter le quotidien de leur coloc' entre petits moments sexy, franche camaraderie, développement de relations sentimentales et humour. Ça marche plutôt bien sur moi et c'est une bonne lecture détente.

7
Mon coloc' d'enfer
Positif

Le point culminant de la série

De jolis moments romantiques

De belles scènes d'amitié

Des personnages secondaires qui enrichissent la trame scénaristique

Negatif

Un titre classique

Une romance potentiellement crispante (à voir)

Un rebondissement qui sort de nulle part

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (451)
Partager :