7
Jormungand

par Niwo le sam. 14 nov. 2020 Staff

L'agent de la CIA

Jormungand est un titre qui a une grande communauté grâce à sa sortie en anime. Après un premier tome qui nous introduisait les différents personnages et leurs activités, on rentre cette fois-ci dans le vif du sujet avec le premier obstacle qui se dresse entre Koko et un flic un peu trop curieux…

On découvre toute la noirceur de notre troupe, leur manière d’atteindre leur but sans se soucier de leur entourage et de ceux qui en succombent… On constate également à quel point leur réseau leur évite de se faire prendre par la police, par exemple. Pour autant, ils ont des ennemis qui, visiblement, ont un niveau proche du leur.

Et c’est d’ailleurs ce qui est au centre du tome, puisqu’ils se font prendre en embuscade par un autre groupe de tueurs à gage, venus tuer Koko, marchande d’armes. Ils vont devoir réagir vite pour limiter les dégâts et se sortir de cette situation chaotique. Toute cette situation nous vaut plusieurs scènes d’action, efficaces bien que brouillon dans l’ensemble. Le trait est souvent irrégulier et ne permet pas une compréhension des événements directs.

Mais heureusement, l’intrigue a plusieurs phases narratives qui permettent de mieux comprendre ce qui se passe. Sauf que toute cette histoire, bien qu’elle soit enterrée par la police, attise la curiosité de Scarecrow, un citoyen dit agent secret de la CIA qui veut faire tomber Koro. Malheureusement pour lui, à l’heure actuelle, Koro a les forces de l’ordre de son côté et c’est lui qui se retrouve en salle d’interrogatoire pour avoir poussé un agent des forces de l’ordre.

Contrairement au groupe de tueurs à gage, cet agent de la CIA risque de poser problème par la suite. On ne connaît pas encore son influence et ce qu’il sera capable d’obtenir pour faire tomber Koro. Ce qui est sûr, c’est qu’on a encore beaucoup à apprendre sur Jormungand.

Dans l’ensemble, ce tome de Jormungand est intéressant car il permet à l’histoire d’évoluer et entrer dans une nouvelle confrontation qui risque de s’avérer enrichissante. Je ne sais pas vraiment où l’auteur nous embarque et comment il terminera sa série, mais il reste pas mal de tomes disponibles pour exposer cette problématique. Pour l’instant, je laisse donc à la série le temps d’être convaincante de bout en bout, en espérant que les prochains tomes vaudront le détour.

En bref

Encore un bon tome convaincant qui nous plongé dans cet univers sans pitié dans lequel Koro semble tout maîtriser. Malgré un trait graphique plutôt bancal, la narration parvient à prendre le dessus et, au final, le récit reste homogène dans l'ensemble.

7
Jormungand
Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (429)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire