5
Green Worldz

par Onizuker le dim. 23 juin 2019

Welcome in the land of trash ! Parce que oui, si vous ouvrez un Green Worldz, c'est d'abord ce à quoi il faut s'attendre (moi c'est ce que je recherchais à la base). Et puis ? Et bah, c'est à peu près tout. Disons-le clairement, l'intrigue n'est pas très "fût-fût", parfois même un peu nébuleuse. Si les dessins sont d'une excellente qualité, l'enchaînement des scènes et des personnages nous rend parfois compliquée la compréhension des actions qui s'y passent. L'avantage, c'est que cela s'achève au bout de 8 volumes. Au moins on peut se donner une chance d'aller jusqu'au bout s'en s'arrêter au milieu. Mais ça reste pas exceptionnel.

Je vous le recommande si voulez un manga qui n'hésite pas à découper des têtes, tordre des boyaux, faire se faire bouffer des tas d'humains faibles et pleutres à souhait. C'est un trip. Mais n'en espérez pas beaucoup plus.

En bref

5
Green Worldz
Onizuker Suivre Onizuker Toutes ses critiques (24)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire