8
Helter Skelter

par gwendolyne le lun. 25 mai 1970

Délicieux et malsain comme le personnage de Lili.

Une réflexion sur le diction "Faut savoir souffrir pour être belle!"

Avec une fin digne de Twins Peaks de David Lynch

Bref un achat et une lecture qui m'ont comblé.

En bref

8
Helter Skelter
gwendolyne Suivre gwendolyne Toutes ses critiques (5)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire