• Critique Ex-humans T.1 par

    Ce n'est pas totalement ce que j'attendais de cette série mais disons que ça aurait pu être pire. Je suis curieuse de connaître la suite malgré tout, puisque certaines choses ne se déroulent pas comme les personnages le voudraient, j'aimerais donc bien savoir pourquoi...

    Dix ans auparavant, une énorme sphère noire, appelée l'Encre du Néant, stagne dans le ciel après avoir causé de gros dégâts.
    Aujourd'hui, Kagerô et Momiji, deux amis d'enfance, constate avec horreur que le même phénomène se reproduit : l'Encre du Néant cause à nouveau de terribles dégâts et ils en font eux-mêmes les frais...
    Kagerô et Momiji ont été touchés par l'attaque de la sphère mais ne meurent pas, contrairement aux autres. Ils se découvrent même de nouvelles capacités surhumaines...

    Le résumé était clairement attirant pour tous ceux qui aiment ce genre d'histoire, mais j'avoue que le contenu est un peu fade par rapport à ce que j'en attendais... Ce premier tome (et j'espère secrètement que ce ne sera pas pour la série entière) manque de dynamisme. On suit des événements qui, à la base, sont bourrés d'action et d'intérêts, mais on dirait que tout est fait pour que l'on y assiste sans grande conviction. L'histoire devient intéressante quand elle commence réellement. C'est-à-dire, quand la sphère fait des dégâts, crachent des créatures bizarres dans la ville et que Kagerô et Momiji survivent miraculeusement à cette attaque. Si je trouve cela intéressant, le problème est que je ne me suis pas sentie impressionnée par ce que je lisais et voyais alors que j'aurais dû l'être au vu des événements qui se déroulent dès ce moment. Toutefois, je trouve cette histoire de nouvelles capacités intéressantes, il ne reste plus qu'à espérer que ce soit plus développé par la suite car, clairement, on ne sait rien du tout dans ce premier tome. À peine quelques infos sont lâchées grâce à des personnages secondaires mais pas de quoi comprendre un minimum ce qu'il se passe. De plus, pour ces fameux personnages, les événements ne se passent pas comme habituellement, donc il nous reste tout à apprendre... C'est surtout ce qui me donne envie de connaître la suite, j'ai envie de connaître le pourquoi du comment.

    Le "couple" Kagerô et Momiji est très commun. Ils ressentent quelque chose de très fort l'un envers l'autre, même s'ils ne veulent pas s'avouer ce que c'est réellement. Ils sont donc toujours là pour se protéger mutuellement, et c'est même limite s'ils ne se battent pas entre eux pour savoir qui protège l'un mieux que l'autre... Kagerô est assez lourd à ce niveau-là. Tout au long de ce premier tome, il se rabaisse sans cesse parce qu'il pense qu'il ne protège pas suffisamment Momiji. On a compris dès le départ ce fort sentiment qui l'habite depuis toujours, le répéter sans cesse ne servait à rien...

    Niveau dessin, je n'ai pas grand chose à y redire, ça passe plutôt bien. Bon, il y a mieux, c'est assez simple par exemple, mais il y a franchement pire. J'ai aimé que les flash-back soient sur fond noir, on sait au moins où l'on en est. Les personnages sont très expressifs mais parfois un chouia un peu trop ; on dirait qu'ils s'énervent alors qu'ils sont simplement embarrassés, par exemple. Dans l'ensemble, ça reste agréable à regarder, ce n'est pas bourré de détails, bien que les décors paraissent un peu vide par moment.

    C'est un premier tome qui pose simplement les bases de cette saga. J'espère avoir des réponses tôt ou tard, car, pour le moment, nous n'avons que des questions en attente. Tout n'est pas parfait mais ces questions permettent d'avoir envie de connaître la suite.

    5

    Gr3nouille - 11 mars 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Ex-humans T.1 ?
Ecrire une critique