• Critique Kamen teacher black par

    Après avoir avalé Kamen Teacher assez rapidement et l'avoir critiqué, me voici sur sa suite : Kamen Teacher Black.
    Nous retrouvons ici Araki à la suite de sa dernière intervention dans un nouvel établissement où les bons soins du professeurs masqués se font sentir.

    Alors bon, c'est toujours aussi beau Toru Fujisawa oblige nous nous retrouvons souvent face à des scènes bien travaillées. C'est beau mais pas folichon non plus. Rien d'extraordinaire, rien de recherché. Quand on a lu les précédentes œuvres de l'auteur on ne peut que se dire qu'il ne s'est pas foulé. A part vers la fin où Araki saigne bizarrement tout le reste est quand même cohérent. C'est un plus non négligeable.

    Par contre du côté du scénario et des personnages ... J'avais trouvé la première aventure un poil décevante. Les personnages sont des copiés collés d'autres personnage de GTO et n'ont aucun charisme. Et bien c'est la même chose ici renforcé par le fait que l'histoire est très ressemblante à la précédente. Pour casser dans cette monotonie l'auteur va donc vers de l'ubberisation de l'action.
    Je pense que c'est là que Fujisawa se plante le plus. Cette surenchère de gamins plus puissants et méchants que les précédents ne m'a pas convaincu un instant. Même leur reconversion éclair prends des airs d'incompréhension. Pire, là où le premier gardait une cohérence scénaristique tout le long avec une explication sur le pourquoi du comment ( au moins pour ne pas tomber dans le cliché du méchant qui est méchant PARCE QUEEEEE ), ici on n'a rien.

    Au final, je retiens tout de même une chose ( d'où la note moyenne ) : le crossover Kamen Teacher et GTO qui ajouté dans l'un des tomes en bonus qui fait bien plaisir et le crossover avec le Kamen Teacher La Touffe.

    5

    Dustman - 15 mai 2017

    2 membres aiment | Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Kamen teacher black ?
Ecrire une critique