Critique Goldfish 1

GoldFish met en scène Morrey Gibbs, un jeune garçon pêcheur au pouvoir étonnant : celui de transformer tout ce qu'il touche en or ! Mais finalement, est-ce une bénédiction, ou bien une malédiction ? Pour lui, la réponse est claire. Accompagné de sa loutre nommée "Loutra", il parcourt les eaux infectées pour guérir de ce mal !

Derrière cette couverture brillante et colorée se cache un récit d'apparence simple et enfantine, mais tout de même réfléchi et évocateur. On est rapidement plongé dans un univers alternatif et quelque peu fantastique, dont les bases nous sont rapidement présentées. On prend plaisir à découvrir les quelques personnages qui nous suivrons tout au long du tome, tout en découvrant plusieurs facettes de leurs personnalités au fur et à mesure de l'avancée de l'histoire...

Totalisant trois volumes, on sent que la série avance à pas rythmés, ce qui n'est pas une mauvaise chose. Elle ne s'attarde pas sur des détails et captive notre attention tout au long de la lecture. La mise en scène est à la hauteur, pour garder une certaine fluidité. Bref, scénaristiquement parlant, c'est plus que correct. L'intrigue est simple mais cache des surprises, et plaira au plus grand nombre je pense !

Côté dessins, c'est tout aussi maîtrisé ! Les illustrations couleurs de Nana Yaa sont aussi éblouissantes que merveilleuses, tandis que son trait en noir & blanc est net. S'il lui reste une marge de progression, certains aspects graphiques comme les effets de mouvement sont assez épatants. Enfin, les planches jouissent d'un bon découpage et ne manquent pas d'arrière-plans.

Concernant l'édition, comme d'habitude avec Nobi Nobi!, on n'est pas déçu. On a droit à une superbe jaquette avec des effets de brillance sur l'or et le titre ; pas moins de six illustrations couleurs ; une longue postface avec une biographie de l'autrice, des commentaires de cette dernière et des esquisses... Tout ça pour enjoliver pas loin de 200 pages de récit !

7
En conclusion : Nana Yaa nous offre un premier tome riche, bien construit et divertissant. L'intrigue n'a pas l'ambition d'être la plus complexe possible, mais plutôt de nous transporter facilement dans un univers unique, aux côtés d'amusants personnages. Graphiquement, c'est sympa et surprenant. L'autrice à encore des progrès à faire, mais certains aspects sont tout de même plus que maîtrisés de cette dernière. Bref, une histoire pour petits et grands, que l'on prend plaisir à découvrir !

Partagez cette news :

par P'tit Citron

Je n'aime pas spécialement le citron. Je poste souvent sur Twitter, alors n'hésitez pas à m'y rejoindre ! ;)

Site/blog perso : https://twitter.com/Ptit_Citron

Contenu associé

Goldfish (Global manga), Goldfish T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire