Critique Red Dragon 5

Dans le précédent tome, l'auteur a voulu conférer une ambiance plus shônen fantastique en installant rapidement quelques duels au milieu du capharnaüm imposant du champ de bataille. Ce qui a causé un gros moment de flottement qui arrivait justement au mauvais moment puisque il ne restait plus qu'un seul volume à l'auteur pour conclure sa série. On ne peut s'empêcher de trouver ce choix étrange puisque ces derniers sont vite expédiés et n'apportent rien au récit. Il aurait été préférable de rester concentrer sur les tactiques militaires qui elles fonctionnaient bien et nous divertissaient sans difficulté. Heureusement, ce dernier se ressaisit dans l'ultime opus de sa série et revient aux éléments qui nous plaisent tout en la finissant sur une bonne note!

Dans un premier temps, on suivra Zang Yu dans sa progression pour arriver en premier à la capitale et rafler ainsi le trône à Liu Bang. L'auteur nous livre une première partie assez rythmée et fait ce qu'il fait de mieux à savoir mettre en valeur le côté stratège de ses personnages à travers une bonne salve de scènes d'action bien dynamiques. On apprécie également les quelques révélations autour du personnage de Xi Juan et l'intervention de sa tribu qui vient pimenter le dernier round d'une belle façon.  On découvre une partie de son passé, ce qui donne plus de profondeur aux événements qui sont en train de se produire notamment le serment de ce peuple qui s'est engagé sur l'honneur à subir le même sort que l'empereur auprès duquel il s'était engagé dans le passé.

On est agréablement surpris et on prend plaisir à suivre Xi Juan qui va tenter le tout pour le tout. Cette manœuvre permet à l'auteur de se révéler convaincant durant les derniers actes de son récit délaissant Zang Yu pour propulser le lecteur au cœur de la capitale et ainsi nous en faire découvrir plus sur un certain antagoniste qui méritait clairement d'occuper le devant de la scène durant le round final. L'étau se resserre ainsi autour des Quin, ce qui rend l'intrigue particulièrement excitante à suivre d'autant plus que Zaho Gao révèle ici toute la splendeur de son esprit dérangé et nous offre un beau spectacle. Sa folie atteint son point culminant lorsqu'on découvre avec horreur une bribe de son passé, il est vraiment plaisant dans son rôle de grand "méchant" de l'histoire.

On verra les pions sur l'échiquier bouger à grande vitesse de façon tout à fait plaisante au fur et à mesure que s'approche la fin. Les dernières questions et rivalités restées en suspens trouvent des réponses et chacun joue sa dernière carte. On est satisfait en découvrant le mot de la fin, lumineux et positif à l'image de nos deux compères!   

Enfin, je n'ai pas du tout apprécié le petit épilogue à la fin du tome. On nous y décrit un Liu Bang aux antipodes de l'image qu'on s'était faite de lui durant le récit, capable de tourner le dos à son ami de toujours et de lui chercher querelle. On le voit écraser toute forme de menace à son encontre alors qu'on pensait qu'il serait un empereur ouvert forgeant de solides alliances et capable de maintenir la paix. Rien n'est cohérent dans cet épilogue, il m'a laissé un petit goût amer une fois la dernière page tournée alors que le Liu Bang lumineux et triomphant m'avait beaucoup plu. Trop précipité pour qu'on y adhère!

7
Mise à part l'épilogue qui ne convainc pas, cet ultime opus nous offre une lecture plaisante et ne nous laisse pas sur une sensation d'inachevé une fois a dernière page tournée. Dans son ensemble, la série s'est révélée sympathique à suivre même si elle a perdu un peu de son charme en cours de route. Sur une aussi courte série, il aurait été préférable d'éviter la multiplication des points de vues. On aurait largement préféré suivre Liu Bang et Liu Wan dans leur quête tout au long du récit même si on comprend la volonté de l'auteur de leur opposer un rival en la personne de Zang Yu en plus des antagonistes. Certaines personnages n'ont eu voie au chapitre que très rarement, on peut également reprocher les quelques moments de flottements qui sont venus casser le rythme du récit au mauvais moment. Malgré ces petits défauts, la série a réussi à nous divertir et à se montrer plaisante à de très nombreuses reprises. Elle reste donc une agréable surprise!

Achetez Red DragonT.5 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

Red Dragon (Manga), Red Dragon T.5

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire