Critique My Hero Academia 15

Le précédent volume s'attelait à la fois à apporter quelques évolutions intéressantes notamment au niveau de la relation entre Izuku et Katchan tout en continuant de poser doucement les bases de 'l'après All Might'. Ces nouveaux éléments se révèlent vraiment prometteurs, beaucoup d'entre eux nous séduisent déjà que ce soit dans le clan des vilains ou celui de nos héros en herbe et nous donnent comme toujours très envie de dévorer la suite. Ce quinzième tome dépasse une nouvelle fois toutes nos attentes, on est particulièrement gâté et emballé par la tournure des évènements. My Hero Academia continue d'envoyer du lourd et semble bien parti pour une salve d'excellents tomes. En deux mots, diablement excitant!

En cherchant à être accepté comme stagiaire auprès d'une grande agence de super héros, Izuku a découvert que ce n'était pas lui qui était pressenti pour hériter du All for One à la base. Mirio avait été choisi par Night Eye, le co-équipier d'All might, pour lui succéder. Même s'il est déstabilisé par cette nouvelle, on apprécie toujours autant sa force de caractère et sa façon d'y faire face avec détermination. En plus de toute la pression qu'il subissait déjà, Izuku devra compter avec ce poids supplémentaire. L'auteur s'y prend d'une belle manière pour faire évoluer son héros, on est vraiment emballé par ce nouveau défi et on est bien sûr encore plus impatient de voir comment Izuku va réussir à tout gérer en même temps.

Ce tome commence d'ailleurs sur les chapeaux de roues puisque nos deux héros vont tomber nez à nez avec Overhaul, le sous-chef qui souhaite rallier Shimura et sa bande à sa cause. C'est à ce moment là que les choses deviennent véritablement intéressantes, on se doutait bien que ce dernier avait un plan en tête et on le découvre petit à petit dans ce tome. L'idée est assez excellente et colle bien avec le fait qu'il soit Yakuza, le plan semble avoir été pensé de manière réfléchie et nous dépeint un vilain d'une toute autre trempe que Shimura. Intelligent, machiavélique et sans pitié, un sentiment qui sera accentué lorsqu'on comprendra qu'il utilise un autre être humain de la plus abjecte des façons pour parvenir à ses fins. Le récit prend alors une dimension assez noire par moment mais qui sera contrebalancée par la solidarité et la détermination des super héros à mettre un terme aux agissements d'Overhaul.

Pour en revenir à Izuku et Mirio, ce premier contact aura une grande incidence sur la suite. Si on apprécie l'immense sang froid et l'intelligence dont fait preuve Mirio qui a compris qu'un seul faux pas risquerait de compromettre toute l'opération en cours, on ne peut pas s'empêcher de trouver Izuku incroyablement classe dans sa volonté d'agir toute de suite afin de sauver la vie qui est entre ses mains. A ce moment là, il faut bien reconnaître que c'est lui qui nous apparait comme un super héros et non Mirio. J'aime beaucoup la façon dont l'auteur s'y est pris pour comparer ses deux jeunes héros en herbe, la question qui nous est posé est franchement intéressante. Faut-il agir immédiatement lorsqu'une personne nous supplie de l'aider  en risquant de compromettre l'opération? ou au contraire savoir réfléchir de manière posée et détourner les yeux afin d'augmenter les chances de réussite du plan?  Dans les deux cas, il faut avoir des nerfs d'acier à toutes épreuves et Mirio/Izuku nous en mettent déjà plein la vue. Follement excitant!

Tous les éléments évoqués un peu plus haut vont connaitre des évolutions très excitantes à commencer par Izuku qui ne sachant plus contenir ses émotions va avoir une petite discussion avec All Might. Une discussion qui ne nous laissera pas de marbre, on le sentait depuis un petit temps et on espérait que cet évènement ne se produirait jamais mais ce qui nous est révélé ici ne présage rien de bon. L'auteur installe une sacrée épée de Damoclès sur l'un de nos personnage favori, on espère réellement qu'il parviendra à déjouer son destin avec Izuku à ses côtés. Cette conversation met également en lumière l'épisode le plus sombre vécu par All Might mais aussi sa relation avec Night Eye, ce qui amène une réelle profondeur à l'ensemble et rend les aspects qui en découlent encore meilleurs.

Beaucoup d'autres excellentes choses se dérouleront dans un quinzième opus d'une très grande richesse, la question des stages sera développée autour d'autres personnages du groupe, le plan d'Overhaul sera révélé peu à peu, on finit par apprécier Mirio et sa bande, Shimura prendra une décision qui pourrait aboutir sur quelque chose de très intéressant, notre héros en herbe Red Riot assez discret jusqu'ici nous en mettra plein la vue et un plan minutieux sera échafaudé afin de mettre un terme à la menace Overhaul. Le prochain opus va envoyer l'artillerie lourde, vivement demain!

9
Tout est orchestré d'une main de maître et ce serait franchement compliqué de revoir un à un tous les excellents éléments de cet opus vu leur très grand nombre. Que dire de plus à part qu'on est une nouvelle fois totalement bluffé par le talent de Kohei Horikoshi et que la lecture de My Hero Academia se révèle plus addictive que jamais! Coup de cœur!

Achetez My Hero AcademiaT.15 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

My Hero Academia (Manga), My Hero Academia T.15

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

3 commentaires

Avatar de Asagari

C'est surtout toujours un plaisir de lire tes critiques ! Je suis pressé d'avoir ton retour sur ce nouveau volume ;).

Avatar de snoopy

@Asagari; merci pour ton retour qui me fait toujours hyper plaisir! Olalala, j'ai méga hâte de pouvoir le lire!

Avatar de Asagari

J'ai également adoré ce tome, je trouve que depuis l'arrivée d'Over et de son arc la série signe l'excellence à chaque nouvelle apparition. Il suffit de voir le 16ème volume qui est tout bonnement impressionnant encore une fois ! Excellente critique au passage ;).