Critique Last Pretender 4

Quatrième tome de Last pretender, ce manga qui, jusqu’à présent, a été une surprise croissante au fil des volumes. Il faut noter que si le tome précédent était un peu plus mou que ses paires, ces derniers chapitres rattrapent bien la chose !  

En effet, le lecteur ne semble pas avoir le temps de souffler, chaque page amène un suspens qui ne se terni pas en tournant les suivantes, mais au contraire s’accentue. Les personnages commencent à être réellement attachants, en particulier Kris et Popolo qui semblent enfin exister par eux-mêmes et non au travers des autres.

S’agissant de l’univers, celui-ci s’agrandit chapitre après chapitre. Nous découvrons des nouvelles planètes, des nouvelles espèces, des nouvelles règles, lois dans chaque tome et c’est bien ce qui nous amène à penser, une fois de plus, qu’il serait dommage que la série ne s’arrête qu’au bout d’une dizaine de tomes, puisqu’il y a réellement matière à peaufiner cette histoire pour la faire durer dans le temps. 

Les graphismes fonctionnent toujours aussi bien. Ils n’ont rien d’exceptionnels mais plaisent à l’oeil, et les planches de combat sont d’un dynamisme tel quelles sont dignes des plus grands shonen.

Attardons nous maintenant un peu plus sur le fond. L’intrigue prend un tournant marquant précisément dans ce tome. Jusque là, l’histoire tournait autour de l’entraînement de Kalki et des rivalités entre les différentes prétendantes. Ici, des conflits internes apparaissent, des trahisons, et même un « méchant » original puisqu’il s’agit de l’ancêtre de Kris, qui aurait du mourir à la fin de son règne comme chaque roi. Kris lui-même semble inapte à résoudre ce mystère, et la cruauté, le vice de son ennemi sont autant d’éléments qui le rendent intéressants. Et, outre la poitrine bien trop exhibée de Pouamey, les antagonistes sont ici tous bien amenés, et sont bien plus forts que nos amis, ce qui constitue ici le premier vrai défi à relever pour le futur Roi de l’univers.

En somme, c’est encore un excellent tome de Last Pretender que nous avons ici, un tome dans lequel l’histoire mûrit pour devenir davantage intrigante avec des enjeux nouveau. Nul doute que la suite nous plaira à son tour.  

 

 

 

8
Last Pretender nous surprend volume après volume, et ce tome ne déroge pas à la règle. Les combats deviennent réellement intenses, l'intrigue nous tient en haleine, et les personnages sont enfin intéressants et travaillés. Espérons que cela continue dans les prochains chapitres !

Achetez Last PretenderT.4 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Ashitaka

Lecteur de mangas depuis mon plus jeune âge. Certains ont grandi avec Disney, moi ce fut avec Ghibli !

Contenu associé

Last Pretender (Manga), Last Pretender T.4

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire