Critique Make me up ! 2

Tout en posant les bases d'une comédie fun accompagnées de personnages sympathiques, les débuts de Make me up! se faisaient également l'apanage de réflexions plus sérieuses sur l'acceptation de soi, des autres ou encore sur l'amitié. Un mélange qui fonctionne rendant à la fois la lecture agréable et parlante malgré ses quelques faiblesses. Ainsi après la lecture des deux premiers tomes, nous avons la confirmation de tenir là une chouette petite série sympathique qui pourrait bien nous divertir tout au long de ses treize tomes si l'auteur se décide à miser davantage sur l'humour.

Si les séances d'entraînement en vue de réussir à maquiller notre pétillante et turbulente héroïne se poursuivent sur un ton assez similaire par rapport au précédent tome, on se doutait que l'auteur ne pourrait pas indéfiniment jouer sur ce tableau. D'autant plus que l'absence répétée de la jeune fille commence doucement à éveiller les soupçons. Quelques petites situations cocasses et une mise en avant attendrissante de la force des liens d'amitié qui unit Hoshino à sa bande rythmeront un début divertissant et agréable à lire même si j'aimerai personnellement voir le comique de situation prendre un peu plus de place. Il y a du potentiel puisque les petites situations nous font souvent sourire mais on aimerait voir l'esprit fun du titre décoller un peu plus.

La suite s'ouvre sur quelques scènes de flash-back qui nous donnent quelques précieuses clés pour comprendre notre héros, Kobayakawa. Au vu de la situation qu'il a vécue, on peut comprendre qu'il ait perdu confiance en l'amitié, qu'il soit devenu méfiant et amère. Un passage très bien amené où l'auteur arrive à nous surprendre d'une certaine manière puisque ce n'est pas tout à fait ce qu'on avait imaginé découvrir à la base sur ce dernier. On voit le harcèlement mais d'un autre point de vue, c'est bien trouvé!  L'auteur enchaîne la suite de façon assez rythmée, Hoshino va essayer de comprendre son nouvel ami en laissant sous entendre qu'elle aussi porte des blessures similaires à celle de Kobayakawa et on apprécie le fait qu'elle essaie de le tirer vers le haut. On débouche ensuite sur un incident qui va amener notre héros à vider son sac même si ce passage souffre de quelques maladresses avec une sensation de déjà vu par rapport au premier opus et un acharnement qui dessert le récit. Leur relation prend malgré tout un peu plus d'essor, l'auteur veut nous montrer à travers ce passage qu'il y a plusieurs façon de s'en sortir après avoir vécu une situation de rejet ou d'harcèlement. C'est plutôt réussi avec quelques déclics à la clé.    

Enfin une fois la mission maquillage réussie, il fallait bien trouver un moyen de faire rebondir l'intrigue. En cela, Kohei Nagashii a trouvé une sympathique idée qui permet au récit de conserver son état d'esprit en continuant d'alterner moments plus sérieux et légers. Il réussit à faire évoluer le rôle de ses principaux personnages, on suit alors une première situation déjà plus travaillée que l'histoire des bad girls et qui nous offre un moment de lecture très sympa avec un dénouement ni trop mielleux ni trop sombre. A voir ce que tout ceci donnera par la suite!

6
Malgré quelques maladresses qui persistent, ce second tome se révèle déjà un peu plus agréable notamment grâce aux découvertes concernant le passé de Kobayakawa. On apprécie les idées, l'évolution de l'intrigue pourrait se révéler divertissante et les personnages semblent évoluer dans le bon sens. L'humour est encore une fois beaucoup trop léger à mon goût, il y a encore quelques progrès à faire mais on reste divertit dans l'ensemble. Affaire à suivre. Note: 6,5/10

Achetez Make me up !T.2 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

Make me up ! (Manga), Make me up ! T.2

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire