Critique Kingdom 3

Critique Kingdom T3&4

 

Après un lancement plus que réussi pour les deux premiers tomes, les abonnés à l'offre Kingdom de Meian ont reçu ce début de mois les volumes 3 à 6 de la série, accompagnés d'un coffret de rangement et de dix ex-libris. Je vous renvoie sur la page de l'offre pour plus d'informations (lien), mais sachez déjà que la qualité est au rendez-vous ! L'ensemble est d'ailleurs très similaire aux coffrets 'The Breaker' de l'éditeur... Mais bref, fini les infos, rentrons dans le vif du sujet...

Diplomatie, duels et batailles sont au programme de ces deux tomes. Ei Sei a pour plan d'attaquer la capitale directement, mais pour cela, il doit convaincre les habitants des montagnes de l'aider...
Justement, ces guerriers féroces et impitoyables forment le véritable intérêt de ces tomes. Seuls quelques-uns d'entre eux parlent ; les autres, on ne peut les cerner, ni savoir s'ils ont, derrière leurs masques, un visage humain. Ce sont de véritables machines à tuer, et l'auteur ne manquera pas de mettre leurs force et leur sauvagerie en avant lors des combats... Cela dit, on ne les verra jamais comme des bêtes, par rapport aux habitants des plaines qui, pour la plupart, les méprisent totalement. Je ne saurais l'expliquer, mais ils n'ont à mes yeux rien de particulièrement effrayant malgré tout...
Certains guerriers ou dirigeants des montagnes seront très présents dans ces tomes. On arrive à s'attacher à eux, notamment après certains dialogues, ou lorsqu'ils prouvent leur dévotion, leur courage et leur détermination. Au final, plus on lit ces chapitres, et plus ces personnages gagnent notre respect. Et je ne m'attarde pas sur Bajio, un personnage vraiment excellent, malgré sa discrètion...

Après un gros paragraphe pour parler du peu que j'ai aimé, il est temps de se pencher sur le moins bon. Il est clair que j'ai été déçu. Bien sûr, la lecture fut captivante, bien rythmée et cohérente, mais j'en attends bien plus. La stratégie, primordiale dans un tel récit de guerre historique, est franchement basique. Sans vous révéler quelques suptilités, c'est plus ou moins une attaque de front que prépare l'armée d'Ei Sei. Pareil niveau action ; des duels à l'épée à peine chorégraphiés, et des combats aux dénouements prévisibles. Rien de très palpitant...

Si ce n'était que ça, pourquoi pas. Mais le point qui me dérange le plus depuis le début de cette série, c'est Shin, le héros. Son caractère naïf et son comportement capricieux digne d'un nekketsu grand public est insupportable. C'est franchement irréaliste et cliché. Certes, ça apporte une touche d'humour en plus, et on peut dire que ça a un certain charme, mais tout de même... Je ne comprends pas ce choix, pour un manga pareil. Je commence à être gavé de ce genre de héros niais ! J'ai donc réfléchi à comment pourrait être un meilleur héros. Plus sérieux, mature ? Plus terre à terre ? Rêveur, mais tout de même calme, patient, réaliste ?... Pourquoi pas. Mais après plus mûre réflexion, je me suis dit que j'aurais vraiment aimé avoir une héroïne, plutôt qu'un héros. Ca aurait été la classe, non ? Mais bon, c'est un héros. J'ai espoir qu'il évolue au fil des tomes ; le potentiel est là !

Au final, deux tomes un peu décevants, après une introduction cachant un grand potentiel. Une évolution de l'intrigue étonnamment simple, des combats décevants et surtout un héros véritablement crispant ; c'est dommage... Malgré ça, les chapitres restent excellemment bien rythmés ; on ne s'ennuie pas. Point bonus pour les habitants des montagnes, un groupe de personnages très bien construit et aussi bien utilisé, qui apporte beaucoup au récit. J'attends la suite, qui gommera petit à petit ses lacunes, je n'en doute pas.

6
Malgré un excellent rythme et une bonne cohérence générale, je suis déçu par des combats aux chorégraphies trop simples, insatisfait par la stratégie, et ennuyé par le caractère insupportable de Shin. Le potentiel est là, mais j'en attends plus... Point bonus cependant pour les habitants des montagnes, des personnages très stylés, qui apportent beaucoup à ces tomes !

Achetez KingdomT.3 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par P'tit Citron

Je n'aime pas spécialement le citron. Je poste souvent sur Twitter, alors n'hésitez pas à m'y rejoindre ! ;)

Site/blog perso : https://twitter.com/Ptit_Citron

Contenu associé

Kingdom (Manga), Kingdom T.3

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

11 commentaires

Avatar de patatemoulue

Je me permets de rejoindre la conversation qui est fort intéressante.
Je trouve le point de vue de P'tit citron juste pour ma part. Je suis aussi l'une des fans de la première heure et je suis Kingdom en scan depuis des années. Je me suis du coup abonnée mais je n'ai pas encore relu les premiers tomes que j'ai reçu. Dans mes souvenirs le 1er arc est effectivement l'un des moins bons car il doit installer des personnages et des intrigues qui vont se développer par la suite. Ainsi Ei Sei et Shin vont pouvoir évoluer en parallèle et là où Shin est téméraire et peu conscient des conventions sociales, étant originaire du bas de l'échelle sociale, Ei Sei a appris l'importance de la diplomatie pour survivre. Ils sont donc tous les deux presque caricaturaux au début du récit. La suite de l'histoire permettra de les voir évoluer. Les batailles qu'elles soient diplomatiques ou militaires suivront aussi l'évolution des personnages et gagneront en complexité. Les premiers tomes installent donc les principaux personnages et inaugurent les enjeux à venir sur des plus ou moins long terme. Et on peut être gêné par rapport à ça. Mais en même temps, la maitrise du récit et la capacité de l'auteur à jouer avec l'histoire est déjà présente et on peut être happé dès le début.
PS: je suis d'accord pour dire que 6/10 n'est pas une bonne note mais quelque chose d'encourageant. MisterGob, sous-entendre que quelqu'un qui met 9/10 à quelque chose qu'il a adoré, qui est bien construit, bien mené, est forcément un crétin qui n'est pas capable de retenu est insultant. Il me semble que ceux qui poste des commentaires sont tous plus ou moins de grands lecteurs de manga/ spectateurs d'anime et ont pu développer leur esprit critique.

Avatar de chris936

J'adore ce genre de discussion.
Alors déjà, quand je note un tome, c'est évidemment pour le tome lui-même, jamais pour les suivants (c'est la base…), et à plus forte raison quand les tomes suivants n'existent pas encore chez nous…
Ensuite, ce avec quoi j'ai quand même le plus de mal, c'est ceux qui prétendent que 6/10 est une bonne note. L'un de vous a-t-il déjà été félicité par sa mère quand il ramenait un 6/10 de l'école ? Ok, 6/10, c'est plutôt positif, mais c'est une note qui signifie qu'il n'y a que 60% de positif, et que les 40% qui restent sont négatifs (ou au moins "peut mieux faire"). Donc, non, ce n'est pas une "bonne" note, et je suis toujours très surpris (mais ça arrivera encore…) quand je lis que MisterGob juge les 6 premiers tomes "excellents" (et là, ce n'est pas moi qui le dis), et que ça mérite donc bien un 6. Si quelqu'un trouve logique la corrélation entre le qualificatif "excellent" et la note de 6 (qui est tout sauf excellente), je suis preneur…
A l'inverse, les 9 et 10/10 ne doivent pas, à mon sens, être réservés aux mangas piliers qui ont marqué le paysage du manga. D'ailleurs, autant Devilman est une série géniale, autant je serais étonné d'entendre quelqu'un dire que ce manga a marqué le paysage du manga FRANCAIS (car oui, on est en France et en 2018 : ce qui était considéré comme novateur il y a 50 ans au Japon, paraît tout de suite l'être beaucoup moins en France au 21ème siècle). Toujours dans la même optique, Ashita no Joe a également bouleversé le paysage du manga (… à son époque), si on va par là, mais c'est une série qui ne marche plus du tout de nos jours, et donc ne mérite pas plus d'un 6 ou 7/10 alors que c'est un véritable monument du manga. Et au passage, si tu veux voir ce que c'est un héros insupportable et tête brulée, P'tit Citron, je t'en conseille la lecture. A côté de Joe, Shin te semblera être un véritable sage ;-)
Bref, tout ça pour dire qu'un manga n'est pas "bon" s'il ne mérite qu'un 6/10, et que j'avais noté le premier tome de Kingdom à 9/10 tout simplement parce que j'ai estimé qu'il le méritait en lui-même et sans tenir compte des volumes suivants. C'était tout simplement l'un des meilleurs débuts de manga que j'ai lu depuis longtemps. On est peut-être sur du classique à certains niveaux, mais du classique tellement bien exécuté qu'on ne peut que prendre son pied.

Avatar de P'tit Citron

Merci @MisterGob pour ton commentaire. :)

Avatar de MisterGob

J'ai lu les 6 premiers tomes (car je suis abonné) mais je n'ai jamais lu les scans, malgrés tout ce qu'on m'en disais de bon, et je trouve que le 6 est une note normal, les 9 ou 10 de ces tomes sont eux surement dû à un amour pour la série en général plutôt que pour une critique des tomes sortis.

Faut dire aussi que les gens surnotent tout, mettent des 9 ou des 10 pour un peu n'importe quoi, en effet, tu peux mettre des 10 à je sais pas, Devilman, ou des mangas comme ça, mais même si les 6 premiers tomes étaient excellent, c'était pas un chef d'oeuvre, loin de là, ces tomes n'ont pas marqué l'histoire du manga. Même si la série en elle même est un chef d'oeuvre (on verra quand je serai à jour), ça ne rend pas les 6 premiers tomes meilleurs (et encore là il parle seulement des tomes 3 et 4), donc ouais le 6/10 est parfaitement normal, c'est juste que malheureusement dès que les gens aiment bien un truc, direct ils lui mettent entre 8 et 10, et que 6 apparaît comme une mauvaise note.

Avatar de P'tit Citron

Bonjour @ironjeff, merci pour ton commentaire. :)

Je ne pense pas que 6/10 soit si dur. C'est la moyenne haute, pour deux tomes que j'ai bien aimé, mais auxquels je reconnais des lacunes. Mon inconscient à peut-être également l'idée de laisser plus de marge pour les tomes suivants, qui s'amélioreront sans doute.

Concernant Shin, je ne me suis pas bien exprimé mais je comprends tout à fait le choix de l'auteur pour son caractère. Et effectivement, pour un héros qui se veut rêveur et à l'évolution exceptionnelle, il est bien qu'il débute de la sorte. Ceci dit, un tel non-sérieux et une telle immaturité donne lieu à des scènes complètement irréalistes. Typiquement, lorsque Shin entre dans la salle de commandement en claquant la porte et en beuglant qu'il faut foncer dans le tas, bah, juste non. C'est ce genre de choses qui me dérange profondément.

Un personnage féminin aurait été bien JUSTEMENT à cause du contexte historique. Dans l'histoire, Shin est le moins apte à devenir général car il n'est qu'un serviteur. Si c'était une femme, cela accentuerait cet aspect d'impossibilité. Après c'est juste une idée que j'ai eu comme ça. Le héros, c'est Shin, et on doit faire avec. x)

Je n'ai aucun doute concernant l'évolution du scénario, et j'ai hâte de lire ça. ^^

Avatar de ironjeff

Bonjour,
Pour poser le cadre, je suis un lecteur de la première heure de Kingdom, j'ai suivis la sortie des scan japonais.
Je te trouve un peu dur avec la note, même si je comprend les points qui te dérange quand on lit ta review et que tu parles du clan des montagnes bien construit et des chapitres rythmes on s'attend pas du tout à voir un 6 en bas de la page qui sonne "moyen" dans la plupart des esprits.
Personnellement j'ai déjà lu l'intégralité des scans dans leur totalité plusieurs fois (parce que c'est trop bon) et j'ai quand même dévoré ces tomes (3à6) en quelques heures sans aucune lassitude alors que cet arc du manga est bien bien loin d'être un de mes préférés.
Pour le caractère de Shin un peu tête brulée je suis un peu d'accord que c'est un peu dérangeant dans ces débuts mais c'est aussi ce qui est intéressant pour la suite. Si un personnage doit gagner en maturité, n'a t il pas plus de potentiel d'évolution s'il commence immature? D'autant plus que le personnage calme, sérieux et réfléchis existe déjà en la personne de Ei Sei, le 2e héros du manga donc aucun intérêt d'avoir un doublon à ce niveau là.
Pour les personnages féminins, difficile dans ce contexte historique néanmoins certains personnages intéressants seront développé par la suite.
C'est une série longue ou comme dans un one piece, les personnages et le dessin évolueront autant que le talent du mangaka au fur et à mesure des tomes.
Patience donc car cette entrée en matière n'est rien comparé a la qualité des futurs arcs du manga ou la hype est omniprésente.
Début des hostilités dans les 2 prochains tomes ;)

Avatar de P'tit Citron

Bonjour @chris936,
Je te trouve un peu sévère. Déjà, si on parle notes, je peux tout à fait critiquer ton 9/10 coup de cœur pour deux premiers tomes, certes bons, mais pas transcendants. Mais je ne vais pas le faire, car, en considérant le concept de subjectivité, ça n'aurait aucun sens.

J'ai un peu l'impression de devoir répéter une évidence, mais je critique les tomes 3&4, donc évidemment que je ne prends pas la suite en compte. Dire « Du calme et un peu de patience : il ne s'agissait après tout que des tomes 3 et 4. », revient à dire : « Je n'ai pas compris le sujet de la chronique. ».

Ensuite, non je n'oublie pas que Shin est un ado loin d'être le général qu'il rêve de devenir (comment le pourrais-je ?). Mais pourquoi cela m'empêcherait de le critiquer ? Si, il est exactement le mioche stupide et impulsif, au moins pour l'instant. Si je suis d'accord qu'il parvient à débloquer de nombreuses situations, ce n'est certainement pas avec "subtilité". Oui, il a probablement les épaules pour être le héros de cette histoire (sinon cette histoire ne serait pas un best seller), mais je trouve justement cela malheureux. Je ne décris pas le "héros parfait", je donne des pistes de réflexion sur ce qu'aurait pu être un meilleur personnage principal, de mon point de vue. Et contrairement à ce que tu dis, le "condensé de clichés de héros de shônen comme tout le monde en a déjà vu des dizaines", c'est justement Shin.

Enfin, si tu ne l'as toujours pas compris, j'ai apprécié ces tomes. Ils sont bons, effectivement. Par contre, on est loin de "friser l'excellence", et je pointe les points négatifs, justement parce que tout le monde s'accorde déjà à dire que c'est une bonne série.

J'espère que tu comprendras mon point de vue,
Amicalement,

P'tit Citron.


PS : Soit dit en passant, si une chose doit être insultante ici, c'est ton commentaire, rien d'autre.

Avatar de Niwo

Alors déjà Chris, tu vas te détendre. T'es absolument pas en droit de juger ses attentes et déceptions, comme il n'est pas en droit de juger les tiennes. Y'a aussi une façon de dire les choses, pas besoin d'être aussi agressif. Si tu veux de bonnes critiques sur Kingdom, t'as qu'à en faire une, tu es membre du Staff il me semble.

Et je précise que je dis ça sans forcément être d'accord avec ses propos, mais ce qui fait l'importance de la presse, ce sont les divergences d'avis. Si tout le monde avait le même avis sur tout, ce genre d'article n'aurait même pas lieu d'exister. Les lecteurs peuvent suivre un chroniqueur et voir si ses goûts correspondent aux nôtres pour envisager éventuellement de futurs achats. Donc la liberté d'expression est primordiale, ce que tu essaies limite de lui retirer. Tes propos sont insultants.

Avatar de chris936

Un 6/10 pour des tomes de cette qualité ? C'est une véritable insulte.
Je pense que si tu as été déçu, c'est que tu n'avais pas compris ce que tu avais entre les mains. Tu voulais de la stratégie parce que Kingdom est un récit de guerre "historique" ? Du calme et un peu de patience : il ne s'agissait après tout que des tomes 3 et 4. Et très franchement, pour un début d'histoire, la "stratégie" est déjà bien assez présente (tout comme le suspense lié au dénouement des combats : je ne qualifierais pas de "victoire" le résultat des affrontements menés par certains personnages qu'on avait appris à apprécier...). C'est d'ailleurs bien pour ça que l'armée du Roi parvient à tenir tête à ses opposants qui sont BEAUCOUP plus nombreux… Et puis, tu oublies aussi que Shin est à peine un jeu ado et qu'il est très très loin d'être le grand général qu'il rêve de devenir…
Et tant qu'on parle de Shin, je trouve, contrairement à toi, qu'il est tout sauf le mioche stupide et impulsif que tu décris. Au contraire, sous couvert de discours parfois un peu "naïfs" (jamais niais !), tu avoueras qu'il n'est jamais à côté de la plaque et qu'il parvient toujours à saisir la subtilité de la situation… contrairement à certains militaires expérimentés. Bref, pour moi, il a tout à fait le charisme et les épaules pour être le héros de cette grande histoire (au contraire du "héros idéal" que tu décris, et qui ne serait qu'un condensé de clichés de héros de shônen comme tout le monde en a déjà vu des dizaines).
Pour moi, avec ces volumes 3 et 4, on est en plein dans la continuité des 2 premiers tomes : on frise toujours l'excellence, et on ne saurait pas être déçu de ces nouveaux volumes si on avait apprécié les précédents.

Avatar de P'tit Citron

Merci pour ton commentaire @neochapline !
Je ne doute pas, au vu du nombre de tomes et de l’engouement général, que le niveau va vite monter. Mais je parle uniquement de ces tomes-là, pour le moment. ^^
J'ai été assez dur et n'ai parlé quasiment que des mauvais côtés parce que les autres sont déjà acquis, c'est pour ça que la note n'est pas aussi sévère. Comme je l'ai dit, la lecture fut agréable mais j'en attends plus.

Pour info, je lirai et critiquerai les deux tomes suivant le mois prochain, pour garder un rythme régulier d'une chronique par mois. ;)

Avatar de neochapline

Sur les bons points je suis d'accord avec toi. :) Et si tu te bases sur les 4 premiers tomes (surtout d'après ce que je vois les tomes 3 et 4), je comprends que tu sois un peu déçu mais je ne suis pas totalement d'accord avec toi.
De plus l'auteur a dit que ce premier arc n'est en fait que le prologue. Les tomes 5 et 6 sont beaucoup plus développés car Shin commence sa première vraie bataille. Les combats et les stratégies sont beaucoup plus réfléchis et la grandeur d'échelle est juste énorme vu que l'on assiste à une bataille grandeur nature.
L'auteur ne montre pas tout dans les 4 premiers tomes. Je pense que les contraintes du démarrage ne lui a pas permis d'exploiter tout son potentiel scénaristique. Il lui a fallu ce premier arc pour placer l'histoire, l'intrigue et les personnages. Maintenant que cela est chose faite, on voit par la suite (tomes 5 et 6) que les défauts que tu énonces ne sont plus là (enfin je trouve). La personnalité de Shin évolue mais il garde quand même les traits du Nekketsu. Cela ne me dérange pas trop parce que j'aime bien le personnage mais je peux comprendre que ça peut agacer.