Critique Koro Quest 1

Koro-sensei et la classe E reviennent dans ce spin-off d'Assassination Classroom intitulé Koro Quest !

On retrouve les mêmes personnages et le même esprit déjanté que dans la série de Matsui Yûsei , mais cette fois-ci, l'histoire ne se déroule pas dans notre monde, mais dans un univers de RPG, où magie et démons sont monnaie courante ! Koro-sensei devient donc le Roi Démon, et ses élèves, des apprentis magiciens ! Aux commandes : Watanabe Kizuku (Scénario) et Aoto Jô (Dessins).

Les spin-off d'œuvre à succès sont souvent de mauvaise qualité, mais vendus uniquement grâce à la popularité du nom. J'appréhendais donc celui-ci, qui, à la lecture du premier chapitre mis à disposition par Kana, semblait n'être qu'une copie version RPG de l'histoire originale. Cependant, si le premier chapitre donne cette impression, c'est loin d'être le cas des suivants. Certaines scènes et certains éléments connus de la série initiale sont repris ici, pour faire un effet comique et parler aux fans. C'est plutôt bien fait, et cela ne vient qu'en complément de petites histoires inédites.

Des références, en veux-tu en voilà ! Le récit se déroulant dans un monde de jeu de rôles d'heroic-fantasy classique, les références à la pop-culture (jeux vidéo, mangas, animés, etc...) foisonnent ! C'est inévitable, et ça fait encore une fois son effet. C'est toujours drôle et frais ; jamais de trop.

Le scénariste sait très bien manier l'humour absurde et bon-enfant de Matsui Yûsei. Les fans de la licence retrouveront leurs repères, tandis que les newbies découvriront des vannes percutantes, qui tendent parfois vers l'excès sans jamais y mettre le pied. Sans oublier bien sûr les running gag dont on ne se lasse pas !

Finalement, j'ai passé un très bon moment à lire Koro Quest. J'ai ri ou au moins souri, et j'ai aimé retrouver les personnages de la classe d'assassins (enfin de mages). Ceci étant dit, il faut garder en tête que c'est un spin-off humoristique. Il n'y a pas de scénario, et les histoires ne se suivent que très subtilement. Lisez ce tome si vous cherchez à vous détendre et/ou si Koro-sensei vous manque trop depuis la fin d'Assassination Classroom. C'est un très bon divertissement qui reprend aisément les codes de l'œuvre originale ; c'est un recueil de reprises ou d'histoires inédites, mais ce n'est pas une série qui se suffit à elle-même.

7
Malgré quelques appréhensions, ce premier tome de Koro Quest m'a convaincu. Il reprend parfaitement les codes humoristiques d'Assassination Classroom, avec des références comme des histoires inédites. Le scénariste, Watanabe Kizuku, sait bien s'adapter au style unique de Matsui Yûsei. En bref : c'est drôle, frais, captivant. Les fans de la licence seront contents de retrouver leurs personnages favoris, tandis que les newbies découvriront un humour dont on ne se lasse pas ! Je conseillerais tout de même de lire l'œuvre originale ou de regarder son adaptation animée, afin de pouvoir comprendre les différentes références et l'univers de manière générale. En tout cas, ce fut un régale. Le seul risque étant que la série ne dure trop et que l'humour devienne redondant. Mais ça, seul l'avenir nous le dira...

Achetez Koro QuestT.1 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par P'tit Citron

Je n'aime pas spécialement le citron. Je poste souvent sur Twitter, alors n'hésitez pas à m'y rejoindre ! ;)

Site/blog perso : https://twitter.com/Ptit_Citron

Contenu associé

Koro Quest (Manga), Koro Quest T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire