Critique Chronos Ruler 3

Le tome 3 de Chronos Ruler parle moins et bouge plus avec Victor et Kiri qui sont séparés et en prise avec deux adversaires redoutables. Alors que Victor a affaire à ni plus ni moins que la déesse descendante de Chronos, Astrid, qui maîtrise parfaitement le temps, Kiri doit se battre contre un expert des flammes.

De manière générale, j’ai trouvé la qualité de ce tome en dessous du précédent. L’introduction des nouveaux personnages ne m’a pas particulièrement donné envie d’en savoir plus à leur sujet à cause de leur traitement peu flatteur. Tout d’abord, l’ennemi de Kiri, le Chronos Ruler Blaze est vraiment pas top comme nouveau personnage. Son objectif est d’ailleurs peu crédible : ayant été toute sa vie trop gentil, les gens ont abusé de lui et il souhaite désormais être le plus grand méchant de l’univers… Je l’ai trouvé déséquilibré, neuneu et pour le moment peu attachant pour un personnage qui est pourtant là pour jouer le comic relief de la série. On sent trop que son rôle se résume à son côté supposément badass mais idiot.

En ce qui concerne Mina, ce n’est guère mieux car elle semble piquer une crise et pleurnicher sans qu’on y croit lorsqu’elle voit Victor se faire violemment frapper par Astrid. Comme on la connaît encore trop peu, ses réactions semblent trop exagérées pour qu’on ressente de l’empathie. Pour le moment, elle a l’air plus folle qu’autre chose. Bref, on a déjà deux personnages déséquilibrés....

Pour ce qui est d’Astrid, la déesse descendante de Chronos, je trouve qu’elle manque de charisme pour avoir soi-disant l’âge de l’univers. Durant son combat contre Victor, elle semble manquer d’expérience de combat malgré son âge.

Finalement, face à Astrid, Victor est trop vantard pour pas grand-chose. Ses petits tours de magie sont un peu tactiques mais ce n’est pas non plus la stratégie du siècle alors que le manga crie déjà au génie. De plus, le lecteur est trop pris par la main pour les explications durant le combat. A ce moment-là, on sent vraiment le shonen pour adolescent à la Yu-Gi-Oh. Et pour en rajouter une couche, il y a même une voix-off supplémentaire qui s’invite par moments pour décrire davantage les tactiques de Victor…

Cependant, le gros point noir pour moi qui enlève les meilleurs enjeux de la série est qu’Astrid répare l’arme de Victor, lui permettant de lancer désormais des attaques sans voir sa vie diminuer. Auparavant, chacune de ses attaques était lourde de conséquence pour lui, c’est pour cela que chaque combat était intense et devait être efficace, ce qui donnait un coup de fouet majeur à l’histoire. Mais désormais, Victor n’est plus entravé et l’histoire semble se diriger vers une dynamique classique de shonen avec power-up à gogo. Dommage, ça m’a fait perdre un peu la hype que j’avais pour ce titre.

Je peux concéder en revanche une chose pour ce nouveau tome. Par rapport aux précédents, le mangaka maîtrise mieux ses personnages, je trouve qu’ils sont moins bipolaires dans leurs réactions et il y a moins de « punchlines » comiques qui tombent au mauvais moment.

En somme, avec les évènements de ce tome, Chronos Ruler perd à mes yeux de son originalité et se dirige vers une histoire de shonen lambda on-ne-peut-plus-classique. Je vais tout de même lire la suite car je garde un peu d’espoir…

6
Dans ce tome 3 de Chronos Ruler, Victor livre un combat « épique » contre la déesse Astrid alors que Kiri de son côté affronte le déséquilibré Blaze. On a donc ici un tome musclé et qui joue sur la tactique du côté de Victor. Mais pour être honnête, les « tactiques » sont un peu surfaites et on s’étonne qu’Astrid tombe dans le panneau malgré son âge et son expérience. La dynamique de l’histoire se retrouve également bouleversée car Astrid a réparé l’ « Unique » de Victor qui peut désormais lancer des attaques de temps à volonté sans qu’il rajeunisse. A mon sens, le titre perd en qualité avec ce retournement de situation et se dirige vers une histoire de shonen trop classique.

Achetez Chronos RulerT.3 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par mimy28

Baignant dans les mangas depuis maintenant plus de 10 ans, j'ai progressivement ouvert mon panel d'intérêt des shonen aux seinens en recherchant des histoires bien ficelées qui proposent d'intéressantes pistes de réflexions et avec plutôt de beaux graphismes.

Contenu associé

Chronos Ruler (Manhua), Chronos Ruler T.3

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire