Critique Alchimia 2

Après presque deux ans d’une longue attente, quel bonheur et quel soulagement de pouvoir enfin tenir la suite de cette très belle aventure qu’est Alchimia entre ses mains ! Beaucoup de fans, moi comprise, s’inquiétaient du peu de nouvelles reçues et la crainte de voir le projet abandonné avait tout doucement commencé à germer dans nos esprits. Petit manque de communication au sujet de la sortie de ce second tome à moins que ce ne soit moi qui soit passée à côté de l’information. On ne peut d’ailleurs que comprendre la raison de ce retard une fois la postface lue et se réjouir pour Miya-san à qui je tire mon chapeau bien bas, difficile de combiner l’arrivée d’un heureux évènement et une passion-métier aussi chronophage qu’est la création d’un manga. Si Alchimia s’offre une très belle entrée en matière entre la découverte d’un univers empli de belles idées et une intrigue pleine de promesses voguant sur les eaux de l’aventure, l’amour, la magie et la guerre, ce second tome poursuit lui aussi sur cette belle lancée et décroche à nouveau un petit coup de cœur !

Avant de débuter la lecture, on se prend à s’attarder sur les quelques illustrations en couleur qui nous donnent à nouveau très envie de se replonger au cœur du récit. L’artiste possède vraiment un très joli coup de crayon, un don pour faire naitre de belles expressions et rendre la mise en scène très vivante. Difficile de ne pas tomber sous son charme tout au long de la lecture, on ressent tout le plaisir qu’elle a pris à dessiner cette histoire et le soin qu’elle a apporté à chaque scène permettant à cette dernière de dégager une atmosphère unique.   

La dernière page du précédent tome nous laissait sur une jolie note de suspens alors terriblement impatient de comprendre la réaction effrayée de l’héroïne après avoir exercé son don sur le jeune soldat ifnéen désormais prisonnier de l’Atelier. Se balader dans les souvenirs de notre jeune héros aux côtés de Saé se révèle être une très belle surprise nous offrant ainsi l’opportunité de découvrir le personnage plus en profondeur, à travers différents moments de son existence mais aussi le drame vécu dans son enfance. On découvre dans la foulée un nouvel aspect de l’univers du récit, on apprécie réellement la façon dont les mangaka ont pensées cette balade dans les couloirs du temps que ce soit la bienveillance de l’héroïne, ce sentiment de confiance que chacun place en l’autre, la barrière mentale ou encore l’expression des deux jeunes gens à la fin de l’expérience. Un beau passage durant lequel elles ont réussi à créer de la surprise et à nous faire ressentir de vives émotions !

De retour à la réalité, la tension règne en maître sur l’Atelier suite à la présence du jeune ifnéen et monte de quelques crans lors des révélations de ce dernier concernant les plans d’Ifen pour renverser Alchimia. Les réactions adoptées par les personnages sonnent juste par rapport à leurs vécus et les décisions ne tardent pas à venir. Notre héroïne n’en mènera pas large d’ailleurs mais il est agréable de la voir prendre ses responsabilités. L’auteur en profite pour alimenter au passage la rivalité masculine, ce qui n’est pas pour nous déplaire surtout que ces rapprochements dégagent une certaine douceur. Sans oublier, une seconde révélation qui concerne cette fois-ci notre héroïne. Une idée qui fait habilement le lien avec l’histoire d’Idan, prépare le terrain pour la suite et attise notre curiosité concernant les origines de cette dernière.

La seconde partie se révèle encore plus rythmée, riche en action et en suspens. On ne verra certes pas grand-chose d’Alchimia mais l’heure ne se prêtait clairement pas au tourisme et ce passage a au moins le mérite de nous montrer le visage peu enclin à la clémence de ses dirigeants. Par contre, on aura la chance de voir Ethiel exercer ses dons d’alchimiste des âmes. En déclinant l’alchimie en plusieurs dons, l’auteur a eu là une belle idée. Les décisions prises par les personnages les placent dans une situation difficile où faire machine arrière semble impossible. Ils ont tous un sens du devoir et agissent selon ce que leur dictent leurs cœurs, il n’y a aucune fausse note à ce niveau là. On se laisse facilement entraîner par les évènements, on s’inquiète pour eux, on est bluffé par le courage dont ils font preuve et par la force des liens qui les unissent. L’évolution des évènements permet au dernier pan de l’intrigue de se mettre facilement en place nous laissant sur une dernière scène assez noire. Vivement le dernier tome ! 

8
En définitive, cette suite possède à nouveau tout pour nous séduire grâce à une intrigue toujours aussi maîtrisée, rythmée et prenante à travers ses évolutions. On continue d’apprécier des personnages qui se veulent toujours plus attachants et évoluent d’une belle manière, capable alors de nous surprendre ou de nous émouvoir lors des moments plus difficiles. On ne s’ennuie pas une seule seconde durant cette aventure qui ne souffre à aucun moment de longueurs ou d’un manque de rebondissement. Bien au contraire, on prend énormément de plaisir à la lecture. La seule petite chose qui m’a manqué dans ce second tome concerne le feedback de l’intrigue, l’auteur ne se montre pas assez généreuse concernant l’histoire des deux nations et plus précisément le moteur de toute cette haine qu’Ifen ressent envers Alchimia. Il nous manque quelques pièces du puzzle pour véritablement apprécier la tournure plus sombre prise par l’intrigue durant les dernières pages. Espérons que le dernier tome répondra à nos attentes à ce niveau là. On a hâte de pouvoir découvrir le fin mot de cette belle histoire ! Petit coup de cœur !

Achetez AlchimiaT.2 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

Alchimia (Global manga), Alchimia T.2

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire