Critique So charming ! 4

Véritable coup de cœur, la romance imaginée par Kazune Kawahara ne cesse de nous surprendre et de nous charmer même lorsqu’il s’agit d’introduire un élément aussi banal que l’arrivée d’un rival. On a ainsi pu véritablement apprécier le travail d’écriture sur ce dernier qui en plus d’avoir trouvé rapidement sa place dans le récit s’est révélé être un personnage solaire amenant bonne humeur au récit. De plus, son rapprochement tout en douceur avec l’héroïne sonne authentique et on assiste à la naissance d’une belle alchimie entre eux. L’auteur lui a d’ailleurs accordé une place de choix dans le troisième opus avec une vraie évolution des sentiments entre les deux jeunes gens sans pour autant totalement éclipser le ténébreux Naoya qui est encore parvenu à nous faire frissonner devant la magie de certains moments partagés avec notre héroïne. Sans oublier, les quelques autres éléments bien rôdés du genre qui ont été approfondis de façon à les révéler sous leur meilleur jour. Bref, So charming ! se révèle jusqu’ici passionnant et donne très envie de découvrir les plans de l’auteur pour la suite.    

Alors qu’on sentait Nonoka sûre d’elle en fin de tome, son entrevue avec Naoya ne se passe pas tout à fait comme prévu. Il suffit d’un mot, d’un geste du jeune homme pour la déstabiliser et la stopper net dans son élan. L’auteur exprime à nouveau ici toute la difficulté de déclarer ses sentiments lorsqu’on est très épris à une personne qu’il est impossible de cerner. On voit bien que l’héroïne en souffre, on ne peut alors que comprendre cette envie qu’elle ressent de vouloir se tourner vers une personne qui lui a déjà avoué ses sentiments plutôt que de risquer d’être à nouveau blessée. L’auteur soulève également ici une question intéressante, faut-il se risquer dans un amour dont on sait qu’il sera compliqué quoi qu’il arrive à un amour plus simple mais qui nous apportera une vie plus paisible et peut être même plus heureuse car moins prise de tête. Un sujet qui me rappelle l’excellent Brain storm seduction de Setona Mizushiro qui m’a énormément plu dans sa vision des relations amoureuses compliquées et surtout dans le choix final de l’héroïne. Cela ne m’étonnerait pas de voir Kazune Kawahara creuser de ce côté-là au vue des récents évènements, un chemin annonciateur de très bonnes choses pour la suite.

Pour en revenir à Nonoka, se voiler la face est un exercice bien difficile surtout si on n’y croit déjà très peu soi-même mais c’est pratiquement impossible de duper son entourage. Si on apprécie la détresse de l’héroïne, on est également séduit par la réaction de ses proches et surtout du principal intéressé, Sohei, qui avec cette même bienveillance qu’on lui connait va aider Nonoka à y voir plus clair dans son cœur au risque d’être lui-même blessé. Un beau passage même si  personnellement, j’ai éprouvé quelques difficultés à comprendre les choix de l’auteur concernant Shohei. Je me demande encore pourquoi s’être cassé la tête à créer un beau personnage qui a mis du temps à passer à autre chose après un premier échec en amour pour nous montrer tout le contraire ou presque ici et réglé en deux trois coups de cuillères à pot ses histoires de cœur. L’auteur donne la sensation qu’elle avait envie d’en finir avec lui le plus vite possible et de passer à autre chose. C’est un peu dommage, j’aurai personnellement préféré voir Shohei tourner la page un peu plus tard dans la série plutôt que de lire cet enchaînement maladroit. Son attitude en fin de tome reste classe même si elle donne le coup de grâce à l’idée qu’on s’était faite du personnage au départ. Etrange…

La suite est assez drôle puisque même si Nonoka nous donne l’impression d’avoir fait le plus dur, on sent que la suite ne sera pas de tout repos pour elle. Vu son côté euphorique et gaffeur, on ne sait d’ailleurs pas trop si elle va tenir le coup dans cette relation. Son de cloche un peu différent du côté de Naoya mais tout aussi excitant puisqu’il semble lui aussi effrayé par cette dernière. Le doute semble d’ailleurs déjà vouloir s’inviter à la fête nous rendant par la même curieux de voir où nous mènera la suite de cette histoire d’amour loin d’être simple.

7
Malgré quelques petites maladresses concernant le personnage de Shohei et le manque de magie passé le nouveau cap, je reste séduite par l’idée de l’auteur d’avoir mis la barre très haute concernant le premier amour de son héroïne. Elle laisse d’ailleurs sous-entendre qu’elle veut nous emmener dans une histoire d’amour plus complexe, une idée clairement plaisante qui me rend extrêmement curieuse de lire le prochain volume. Vivement !

Achetez So charming !T.4 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

So charming ! (Manga), So charming ! T.4

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire