Critique Le livre de la jungle (classiques en manga) 1

Si tout le monde connaît le Livre de la Jungle, soyons honnêtes, c'est surtout grâce au Disney éponyme. Le bouquin d'origine, lui, était en fait un recueil de sept histoires courtes, dont seules trois consacrées à Mowgli. Le présent manga adapte donc l’œuvre d'origine, c'est à dire chacune des nouvelles.


… Que dire ? Pour être tout à fait honnête, n'ayant pas lu le livre de Rudyard Kipling, au terme de la lecture globalement très laborieuse de cette adaptation, je ne peux qu'espérer que le matériau de base soit meilleur.


C'est vraiment le bazar dans cette jungle


Les premières histoires (celles de Mowgli donc) souffrent cruellement d'une narration hachée, pas toujours évidente à suivre. Et ce ne sont pas les très nombreuses digressions qui aident, loin de là. Du côté des points positifs, on notera tout de même que rien n'est jamais tout noir ou tout blanc, et que la fameuse loi de la jungle, notamment celle du plus fort, a fortement tendance à primer. Le fond s'avère plutôt intéressant, notamment sur le fait de trouver sa place ou de ne l'avoir nulle part, reste que voir Mowgli saccager tout un village par vengeance, ça le fait quand même moyen niveau message pour les jeunes lecteurs. Bref, il y avait là du potentiel, dommage que la forme vienne totalement gâcher le récit.


L'histoire de Kotick le phoque blanc est déjà plus agréable à suivre et plus positive, véritable ode à l'espoir et à la persévérance, contre vents et marées. Indéniablement l'une des plus agréables à lire du recueil, malgré certaines longueurs.


La vraie pépite là-dedans, c'est l'histoire suivante : Rikki-Tikki-Tavi, la courageuse petite mangouste recueillie dans un foyer humain et fortement déterminée à protéger sa nouvelle famille des serpents pullulant dans le jardin malgré son jeune âge et son manque tant de force que d'expérience. C'est rythmé, blindé d'action, héroïque comme il faut et pour une fois presque sans blabla inutile : une vraie bonne surprise.
Las, la suite est loin d'être à la hauteur, avec l'histoire certes sympathique d'un jeune garçon devenant ami avec les éléphants, là encore bien trop riche en dialogues s'éloignant un peu trop de la choucroute pour convaincre ; le pire étant encore à venir avec la dernière « histoire » étant en fait une discussion sans queue ni tête entre les animaux d'une armée. Soporifique au possible.

Globalement, le défaut majeur de ce manga, c'est la narration et les nombreux dialogues à côté de la plaque qui viennent plomber les récits. Ça et les chansons / poèmes / whatever insérés un peu partout et franchement pas inspirés. Peut-être à cause de la traduction française ayant désespérément tenu à conserver des rimes quitte à ce que le truc ne veuille plus rien dire, toujours est-il qu'en l'état, les histoires se seraient clairement portées mieux sans eux !


Un fouillis également visuel


… Et malheureusement, ce n'est pas l'aspect visuel qui viendra sauver ce Livre de la Jungle en manga : ce qu'il y a de plus beau à voir ici, ce sont... les décors. Les ruines des singes notamment, franchement jolies. Les plantes ici et là. Il se dégage une véritable ambiance du truc, notamment au travers des costumes d'époque. Mais c'est tout. Les animaux souffrent globalement d'un aspect très Disneyisé, surtout quand ils sont du côté des gentils : Bagheera ressemble plus à un gros chaton qu'à une panthère censée foutre les pétoches à Shere Khan. Mais ce sont les humains qui pâtissent le plus du trait de Julien Choy, sans la moindre finesse dans les visages et souffrant d'un manque cruel de détails. Bref, c'est quand même très très bof.


 


Niveau édition, il faut reconnaître que Nobi-Nobi a comme toujours fait du très bon travail : inutile de chercher des coquilles, vous n'en trouverez pas. Le livre est également très joli en tant qu'objet avec son format semi-poche, sa couverture semi-rigide dépourvue de jaquette mais agrémentée d'un marque-page en tissu... hélas trop rigide pour que la prise en mains soit agréable, surtout quand on les a petites. Sachant que Nobi-Nobi est un éditeur jeunesse... Mais c'est vraiment un détail d'ordre pratique.


 


Au final, difficile de savoir quoi penser de ce recueil. Si les différentes histoires ne sont pas inintéressantes (exception faite de la dernière), la façon dont elles sont racontées en tue hélas bien souvent l'intérêt. Ajoutez à ça les chansons chiantes et le graphisme plus que passable, et il ne reste pas grand-chose en faveur du manga, si ce n'est de fournir une alternative à celles et ceux que les livres classiques peuvent rebuter.

3
Grosse déception que ce Livre de la Jungle en manga, dont les défauts mis bout à bout le rendent impossible à conseiller. Alors oui, le fond des récits est intéressant, mais quand la forme fait de la lecture un calvaire...
  • L'histoire de la mangouste!
  • Les décors
  • L'objet-livre est vraiment soigné
  • La narration dans son ensemble
  • Le reste est quand même moche
  • Chiant à lire, tout simplement

Achetez Le livre de la jungle (classiques en manga)T.1 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Pois0n

http://twitter.com/Svetlana_Mori Auteur de romance fantasy et paranormal romance. Photographe amateur, amoureux de musique hardstyle, gameur, dolleur, ayant vendu son âme à Domino's pizza.

Site/blog perso : http://svetlanamoriwritings.peyj.com/

Contenu associé

Le livre de la jungle (classiques en manga) (Manga), Le livre de la jungle (classiques en manga) T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

1 commentaire

Avatar de P'tit Citron

Super critique ! J'avais un mauvais sentiment quand à ce classique en manga ; en le feuilletant un peu, les graphismes ne m'attiraient pas du tout.. Et puis j'avais du mal à imaginer Le Livre de la Jungle en manga.. Enfin juste une intuition qui s'est avérée exacte ; heureusement que je ne l'ai pas pris. ^^

PS : Le hidden-spoil ne fonctionne pas sur le nouveau site :/