Critique Ma Petite Femme 1

Hinata, une lycéenne tout à fait banale, et Zen, un riche héritier, sont promis l'un à l'autre par leurs familles. La jeune fille, d'abord impatiente de rencontrer son prince charmant, va vite revenir à la réalité en découvrant un garçon plus jeune qu'elle, capricieux et insolent. Mais les avances sincères qu'il continue de lui faire semblent la toucher de plus en plus...

Je vais aller droit au but, je n'ai pas aimé Ma Petite Femme. En voyant le titre, la couverture et le synopsis, j'ai longtemps hésité à me pencher sur ce manga, et à raison. C'est un concentré de clichés et d'humour malsain, avec un scénario aussi vide qu'improbable. Après à peine dix pages, on comprend les problèmes de cette histoire. Le plus évident est bien sûr l'exagération et le cliché de l'homme [ici un jeune garçon] dominant et de la femme [ici une jeune fille] dominée. Quasiment chaque dialogue ou acte de Zen sera agressif, insolent, insupportable. Mais le pire, c'est qu'Hinata reste avec lui, et va même jusqu'à avoir des sentiments pour lui. Pour un peu de clarté, je vais préciser ceci : Hinata va ressentir de l'amour pour un garçon de quinze ans qui insiste très lourdement, l'insulte, la rabaisse, la manipule, la contraint, l'enlève, l'humilie, et lui rejette la faute. Et je n'exagère pas, c'est réellement ce que Zen fait tout au long du tome. Vous comprenez pourquoi je pense que ce manga pose problème ?

Bon. Si je laisse ma colère de côté, qu'est-ce qu'il en ressort ? Au moins, je ne me suis pas ennuyé. C'est presque étonnant, sachant que le seul développement du récit dans ce tome, c'est l'apparition du frère de Zen, créant un triangle amoureux [pour rester dans l'originalité bien sûr]. Mais c'est un fait, je n'ai pas ressenti d'ennuie durant la lecture. Les dessins sont aussi un bon point. Bien que très banals, ils restent agréables à l'oeil. Mais voilà, je ne peux trouver de réel point positif à ce volume. Il reste à mon sens désastreux. Mais je suis persévérant, et doté d'espoir. Alors je lirai la suite, en espérant être surpris ou qu'au moins l'histoire s'améliore un peu...

3
Un premier tome presque catastrophique, sans intérêt et rempli de clichés. Zen est insupportable et très problématique, notamment dans ses actes banalisés bien que très graves. Hinata éprouve, malgré cela, des sentiments amoureux envers lui, accentuant ainsi le cliché de l'homme dominant et de la femme dominée. Le récit en lui-même est peu crédible et vide. A voir si la suite s'améliorera ou non, mais pour le moment, je déconseille.

Achetez Ma Petite FemmeT.1 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par P'tit Citron

Je n'aime pas spécialement le citron. Je poste souvent sur Twitter, alors n'hésitez pas à m'y rejoindre !! ;)

Site/blog perso : https://twitter.com/Ptit_Citron

Contenu associé

Ma Petite Femme (Manga), Ma Petite Femme T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire