Critique Beyond the Clouds 1

Nouveauté Kizuna et Création Originale chez les éditions Ki-oon, Beyond the Clouds est un manga tant unique qu'enchanteur, débordant de passion. Mais au final, cette œuvre est-elle à la hauteur de nos attentes, après d'énormes efforts de communication fournis par l'éditeur, à tel point que son autrice, Nicke, ait été invitée à la Japan Expo ce début de juillet...?

Théo est un jeune garçon vivant à la Ville Jaune, une ville constamment polluée des rejets de fumée jaunâtre des usines. Plus jeune, il adorait lire. Chaque livre qu'il ouvrait était comme un périple merveilleux et fantastique qui débutait. Mais en grandissant, il comprit que fées, dragons et autres créatures légendaires n'existaient que dans les rêves, et se fit une raison. Maintenant âgé de seize ans, il use de ses grandes qualités de bricoleur et travaille au Chikuwa Barrack, un atelier tenu par un humanoïde poilu. Un jour, il découvrit une petite fille habitante des cieux, une aile arrachée, qui s'était écrasée à l'Ile des Rêves, comme il appelle cette décharge. Cette fillette, Mia, ne parvient pas une fois réveillée à se souvenir des circonstances de son accident. Mais peu importe. Théo, attendri par l'enfant, décide de lui fabriquer une aile de métal, bois et tissu, afin qu'elle puisse s'envoler à nouveau. Et ainsi commencent leurs aventures...

Cette histoire est charmante, dépaysante, mais pas des moins étonnantes. Que ce soit l'univers, la narration et la mise en scène, ou encore les illustrations, tous ces aspects sortent des sentiers battus. Le monde dans lequel évoluent nos personnages, bien qu'encore peu développé, semble vaste et unique. Son côté steampunk et bien représenté et même mis en avant. Il nous donne envie, à nous lecteurs, d'en apprendre plus. La narration, quant à elle, est plus perturbante. Le récit et les évènements survenant dans ce premier volume restent plausibles, bien qu'encore souvent inexpliqués. Pourtant, ceux-ci ont du mal à nous toucher, simplement à cause du déroulement trop rapide de l'histoire. Je pense que quelques pages de plus n'auraient pas été de trop, pour certaines scènes dramatiques ou importantes à l'ambiance générale. Là, ces passages n'arrivent pas toujours à nous transporter, et de ce fait perdent en crédibilité...

Mais en toute honnêteté, je dis cela pour, en quelque sorte, trouver un défaut à une pépite d'or. L'œuvre n'en est pas moins excellente. Les graphismes sont mignons, un peu enfantins. Ils présentent un effet très brouillon, pas toujours clair, mais profitant à l'esprit enchanteur et onirique de l'histoire. Les personnages aussi sont très sympathiques. Chacun a sa personnalité propre ; aucun ne fait tache. Tous sont travaillés et intéressants. L'édition est tout aussi excellente, comme on en a l'habitude avec Ki-oon. La jaquette, décorée de la belle couverture de Nicke, présente des effets de granulé sur son ensemble et de brillance sur ses écriteaux. La traduction est réalisée par Fédoua Lamodière, connue notamment pour Dragon Ball, Barakamon, L'Attaque des Titans, dans la même collection Reine d'Egypte, ou encore plus récemment L'Atelier des Sorciers. L'adaptation graphique est quant à elle réalisée par Erwan Lossois, qui a récemment travaillé avec l'éditeur sur des titres tels que Souvenirs d'Emanon ou Lost Children.

8
Nicke nous transporte, avec cette histoire enchanteresse, dans un univers steampunk unique. Cette nouvelle œuvre de la belle collection Kizuna de Ki-oon a tout pour plaire : de jolies illustrations, une ambiance onirique, une histoire fantastique et des personnages attachants. Il n'y a qu'un reproche que je pourrai lui faire, c'est l'évolution un peu trop rapide et soudaine du récit. C'est quoi qu'il en soit une série à suivre de près.

Achetez Beyond the CloudsT.1 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par P'tit Citron

Je n'aime pas spécialement le citron. Je poste souvent sur Twitter, alors n'hésitez pas à m'y rejoindre !! ;)

Site/blog perso : https://twitter.com/Ptit_Citron

Contenu associé

Beyond the Clouds (Manga), Beyond the Clouds T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire