Critique Origin 1

2048, Tokyo est la plus grande ville du monde, mais aussi la plus dangereuse. Alors que mafias, gangs et criminels prolifèrent, des individus discrets sortent la nuit, à l'ombre des regards, et commettent massacres en masse. Qui sont ces êtres à l'apparence humaine mais au coeur d'acier...? Origin, lui, les pourchasse. Il veut faire honneur à son défunt père en vivant une vie convenable, et surtout, en gardant ses frères à l'oeil...

"Je m'appelle Origin, et je suis votre prototype à tous..."


Sorti en 2016 au Japon chez Kodansha et en 2018 en France chez Pika, Origin est personnellement ma première lecture de Boichi. Autant vous dire que je ne suis pas déçu ; en vérité, je regrette même que ce soit ma première...

Origin est l'histoire d'un androïde du même nom, qui, suite à la mort de son créateur, son "père", va mener une vie de solitude, entre monde humain et monde robotique... Dans un japon futuriste où la vie ne vaut plus rien et où la science, le progrès et les connaissances valent de l'or, Origin va vivre selon ses valeurs et sa volonté, et se battre pour ce qui lui paraît juste...

Tout au long du tome, Boichi va nous imposer un questionnement : "Quelle est la limite entre le vivant et l'artificiel, la pensée et la programmation, l'humain et le robot...?" Est-ce qu'Origin a une volonté propre, ou est-il programmé pour agir d'une certaine façon..? Est-ce que les mots qu'il prononce viennent de son âme, ou de ses systèmes..? Ressent-il des émotions..? Les robots sont si semblables aux humains que toutes ses questions auront une grande importance dans le manga, et dans la façon dont on le percevra et l'appréciera... Mais finalement, je ne pense pas que l'on puisse trouver une réponse juste et universelle.

Au-delà du fond, la forme, elle aussi, est très intéressante et très propre. Le récit jongle entre petites scènes introductives et combats épiques. Lors de ces derniers, l'action est palpitante, les mouvements sont clairs, les 'chorégraphies' sont intenses et réfléchies, et quelques doubles pages viennent parfois nous empoigner le coeur et nous donner des frissons... Autre point très réussi : l'humour. Origin sera souvent la cause de situations drôles et amusantes. Par exemple, lorsqu'il essaye d'analyser les intentions des personnes qui l'entourent, afin de choisir ses mots du mieux possible pour n'éveiller aucun soupçon ; ça tournera souvent à la paranoïa. On retrouvera régulièrement ce décalage entre le sérieux du protagoniste principal et de sa situation, et la simplicité de la scène. Rire durant la lecture de cette oeuvre est agréable et important. L'auteur maîtrise très bien l'humour, et comprend que c'est indispensable, sinon le récit deviendrait trop lourd, trop sérieux et donc deviendrait presque trop fatigant à lire. C'est pourquoi je pense que le contraste entre le fond très grave et la forme très rythmée et nuancée est excellent.

8
Au final, ce premier tome d'Origin est vraiment sublime. Le fond nous fait nous questionner sur les limites de la robotique, les différences entre humains et androïdes, etc... La forme, quant à elle, est vraiment maîtrisée. Le récit oscille entre scènes d'action et moments plus calmes, avec un humour fin et efficace pour contrebalancer le sérieux de l'histoire. Tout cela embelli par un style graphique reconnu ; des dessins réalistes, crus, retranscrivant bien le mouvement et la force. Une très bonne entrée en matière pour cette série ; j'ai hâte de découvrir la suite et d'en apprendre plus sur cet univers de science-fiction et sur le passé d'Origin !

Achetez OriginT.1 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par P'tit Citron

Je n'aime pas spécialement le citron. Je poste souvent sur Twitter, alors n'hésitez pas à m'y rejoindre ! ;)

Site/blog perso : https://twitter.com/Ptit_Citron

Contenu associé

Origin (Manga), Origin T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

3 commentaires

Avatar de Niwo

Pas senti de redondance de mon côté non plus. Surtout que le récit est vachement aéré et pas répétitif du tout... Même lorsqu'Origin tente de se comporter comme les humains, y'a toujours une sorte de fantaisie qui rend ça attrayant ^^. Enfin, c'est mon avis aussi :p

Avatar de P'tit Citron

Je n'ai pas senti de redondance, ni me suis ennuyé. Pour ce qui est du personnage intérieurement bavard, effectivement ça peut devenir agaçant, mais d'un autre côté, ça profite au développement de la personnalité d'Origin. Il réfléchi à tout, absolument tout, même sur les choses les plus absurdes. Bref, personnellement, je considère plus ça comme un bon point. x)

Avatar de Ksndr

C'est beau et le début reste sympa. Mais la narration ne se renouvelle pas et ça devient répétitif, déjà au bout du premier tome. Puis la parlotte lors des combats gonfle rapidement. C'est mon avis, bien-sûr.