Critique Riku-do 9

Toujours opposé à Kazuki Fukuro pour son premier affrontement de six rounds, Riku semble ne pas trouver l’ouverture face à un adversaire dont la stratégie est clairement axée sur la défense. Ainsi, si lors du précédemment tome ce combat semblait prendre une tournure de simple face à face de transition, le résultat est bien différent. Notre héros souffre et c’est une véritable partie d’échecs qui prend place. Le style de Matsubara fait une nouvelle fois des merveilles en arrivant à représenter la fatigue présente sur le terrain au-delà de la puissance des coups. Sans être le plus impressionnant de l’oeuvre avec son jeu d’attaque/défense, le combat a le mérite de proposer bon nombre de plans iconiques tout en mettant sur le devant de la scène de nombreux visages du récit.

Pourtant, comme l’indique la couverture, le véritable héros de ce nouveau volume est bien l’explosif Mihara. Présent depuis le début de la série comme comique et boxeur rêveur, nous pouvons enfin en découvrir plus sur son passé et sa passion pour ce sport. Et quel bonheur, si le personnage était déjà très agréable à suivre jusqu’ici, il prend une toute autre envergure à compter de ces chapitres. Sa relation amicale teintée de rivalité avec le champion du Japon est délicieuse, et les rares échanges entre ces deux talents sont énormes. Combattant dans l’âme, le jeune boxeur crève littéralement les pages et vole la vedette aux autres personnages.

Il n’est donc pas étonnant de voir débouler un affrontement juste énorme entre celui-ci et Yanagi, les deux étant clairement charismatiques. Les échanges pleuvent page après page, et l’un comme l’autre montre des difficultés à trouver la faille chez son adversaire. Violent, passionnant et haletant, cette opposition se présente déjà comme la meilleure de l’oeuvre jusqu’ici. Un concentré de bonnes idées où sentiments et visions de la boxe s’opposent pour un résultat juste saisissant de beauté !

Personnellement, cela fait longtemps que je n’ai pas ressenti autant de frissons en lisant une oeuvre qui a pour sujet la boxe en particulier. En outre, étant moi-même pratiquant d’un sport de combat, je dois avouer que les scènes ayant pour objectif de transporter le lecteur à la première place reflètent grandement la réalité. Il est possible de ressentir le danger, la vitesse et la puissance des coups du combattant adverse. Un procédé juste excellent.

9
Après un huitième tome plutôt classique, Riku-Do opère un véritable retour en force en délivrant deux combats de très grande qualité. Le tout sublimé par la présence de nombreux personnages charismatiques qui ne cessent de dévoiler de nouvelles facettes inattendues. Une attente donc clairement récompensée !
  • L'évolution de Riku.
  • La relation entre les personnages.
  • Le combat de Riku.
  • Mihara.
  • Yanagi.
  • Des plans iconiques.
  • Rien à l'horizon.

Achetez Riku-doT.9 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Asagari

Vraisemblablement passionné par le manga mais aussi la culture japonaise depuis mon enfance, je demeure ainsi un féru de la lecture papier au-delà d'un consommateur invétéré de ce genre. Sans réel style favori prédéfini, j'apprécie la majorité des titres car ils sont la recette d'une évasion réussie pour les lecteurs. Une opportunité alors agréable surtout durant des périodes bien sombres comme aujourd'hui.

Contenu associé

Riku-do (Manga), Riku-do T.9

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire