Critique Kuroneko - Le doute 3

Troisième et dernier tome de l’arc « le doute », Aya Sakyo s’en est magnifiquement bien sortie pour retranscrire avec justesse le sentiment de tristesse qui nous envahit lorsqu’on sent son partenaire s’éloigner de soi. Ce qui peut parfois nous conduire à prendre des décisions qui vont à contre-sens de ce qu’on désire réellement afin de se préserver. « Il vaut mieux que je le quitte avant que ce ne soit lui qui le fasse ainsi je souffrirai moins », c’est une décision bien étrange que Shingo a prise lors du précédent tome et pourtant tellement parlante puisqu’elle lui donnait quelque part l’impression d’avoir repris le contrôle d’une situation qui lui échappait totalement. Profondément blessé par ce qu’il a si souvent vécu dans son passé, on ne pouvait que comprendre ce besoin de vouloir se protéger. Quant à Keiichi même s’il est resté en retrait, on a bien senti en tant que lectrice que les paroles de Shingo l’avait blessé, qu’il manquait un peu de maturité pour parvenir à prendre sur lui et rassurer comme il faut son partenaire. C’est jusqu’ici un très beau tableau que nous dépeint avec talent la mangaka, il n’y a plus qu’à espérer que la touche finale soit tout aussi belle.

Même s’il reste très agréable, la fin de cet arc ne répondra pas entièrement à nos attentes mais ne sera pas non plus d’une grande déception. Dans l’ensemble, l’auteur a fait du bon boulot puisque la situation qu’elle a tentée de nous décrire et surtout de nous faire ressentir était loin d’être un exercice facile. On se doutait un peu de ce qui allait se passer dans ce troisième tome au vu des derniers évènements. Ainsi à travers le personnage de Shingo, on ressent très nettement ce malaise qui nous envahit lorsqu’on sait qu’on a dépassé les limites ; on en fait en principe tous l’expérience une fois en couple. Pour notre chat noir, il était très difficile de réussir à ouvrir son cœur  et le voir passer ici un cap est à coup sûr un bien joli spectacle.

Par contre, la réaction de Keiichi manque un peu de douceur même si elle reste en adéquation avec ce qu’il a dédaigné nous dévoiler de ses pensées. C’est exactement là que réside le bémol de cet arc, on aurait réellement apprécié voir le jeune homme se livrer lui aussi  totalement à son partenaire. On a trop souvent dû deviner ce qu’il pensait et même si on saisi plus ou moins l’essentiel, le récit aurait gagné grandement en émotion si le personnage de Keiichi avait bénéficié du même travail que celui effectué sur Shingo. On reste un petit peu sur notre faim le concernant, la mangaka donne l’impression de s’être plus concentré sur l’un de ses personnages. Centré davantage le récit sur ce dernier l’aurait rendu plus équilibré et peut être même permis de pousser plus loin ses réflexions. Cela dit, ce petit manque d’émotion sera heureusement comblé en partie durant les ébats. De plus, la mangaka se rattrape à travers les envies de Keiichi de vouloir s’accaparer Shingo rien que pour lui nous offrant quelques scènes attendrissantes de leur vie quotidienne en fin de tome. Leo est toujours aussi adorable dans son rôle de trouble fête.

En ce qui concerne l’évolution de leur relation même si elle peut sembler facile de prime abord, tout n’est pas tout rose pour autant. On sent qu’il existe toujours des petites tensions, frustrations et maladresses entre nos deux amoureux ; un bon point qui rend le tout plus réaliste.

7
Malgré quelques petites frustrations comme l’envie de voir le personnage de Keiichi se dévoiler un peu plus à nous ou celle de voir les thématiques abordées être davantage développées, on reste dans l’ensemble conquis par cet arc qui pour ma part reste celui qui m’a le plus émue. Vivement le prochain donc!

Achetez Kuroneko - Le douteT.3 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

Kuroneko - Le doute (Manga), Kuroneko - Le doute T.3

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire