Critique Riku-do 8

Alors que Riku, sur les conseils du coach Baba, vient de décocher une frappe monumentale à l’encontre de Cabella, le combat ne semble toujours pas prêt de dévoiler son gagnant. Ainsi, ce huitième tome s’ouvre en dévoilant une nouvelle partie du passé de l’américain. Très violente et malsaine, nous y découvrons une autre facette du personnage renforçant littéralement notre "dégoût" pour celui-ci. Un procédé intelligent qui a le mérite de laisser paraître cet adversaire comme une véritable bête dénuée de sentiments.

Et pourtant, là où Matsubara fait fort, c’est dans sa façon de directement contrebalancer son choix en montrant que sur le ring un seul et unique monstre est réellement présent. Notre Héros. Les coups pleuvent et la haine de Rikuprend alors le dessus, tandis que sa détermination le pousse à aller toujours plus loin malgré une importante blessure. Le tout se concluant par la manière, avec une scène essentielle et révélatrice d’un changement chez le jeune boxeur.

La suite du récit, elle, mettra clairement en avant plusieurs personnages de l’histoire tout en laissant de côté la boxe pure. Nous pourrons par-exemple retrouver Tokorozawa, et enfin découvrir ce qui se cache sous cet aspect froid, ses sentiments étant quasiment dévoilés au grand jour. Nous ferons également la connaissance de la soeur de Mihara. L’occasion de découvrir un nouveau visage et d’apprendre que son frère se verra attribuer la charge de disputer le titre national. Le champion se concentrant dorénavant sur la ceinture OPBF.

Seulement, ce futur affrontement pour couronner le prochain "Roi du Japon" dans cette catégorie réserve des surprises. Tout d’abord, l’événement signera le retour de Riku sur les rings après sa courte pause suite à sa blessure. Un face à face commençant directement au sein de ce volume, et qui bien loin des précédents en terme d’intensité, se révèle tout de même agréable à suivre. Puis, cette course au titre sera surtout le moment idéal pour faire connaissance avec Yanagi.

Ancien champion OPBF comme élève de Baba, ce taciturne et imposant boxeur dégage une impression malsaine voir vicieuse. Son portrait dépeint à la fois un homme puissant, intéressé et prêt à tout pour arriver à ses fins. Surnommé "Le Sniper", il laisse d’ores et déjà planer une ombre sombre sur l’avenir de Mihara voir même celui de Riku.

7
Après avoir décroché des mâchoires de lecteurs durant plusieurs tomes, Riku-Do revient à des bases plus posées en délivrant un très bon volume de transition. Offrant une fin de combat de qualité et un nouveau personnage déjà vecteur d’un certain charisme, ce huitième chapitre a tous les atouts pour convenir aux fans !
  • La fin du combat Riku vs Cabella.
  • Plusieurs personnages exploités.
  • L'apparition de Yanagi et son histoire.
  • Un milieu de récit un peu plus lent que d'habitude.

Achetez Riku-doT.8 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Asagari

Vraisemblablement passionné par le manga mais aussi la culture japonaise depuis mon enfance, je demeure ainsi un féru de la lecture papier au-delà d'un consommateur invétéré de ce genre. Sans réel style favori prédéfini, j'apprécie la majorité des titres car ils sont la recette d'une évasion réussie pour les lecteurs. Une opportunité alors agréable surtout durant des périodes bien sombres comme aujourd'hui.

Contenu associé

Riku-do (Manga), Riku-do T.8

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire